La bourse ferme dans 1 h 52 min

Bourse 2020 : Oddo BHF AM investit dans des actions décotées et des petites valeurs

Selon Laurent Denize, directeur des investissements chez Oddo BHF Asset Management, le couple rendement/risque des actions européennes est plus favorable que celui des obligations dont les rendements tendent vers zéro.

L’inverse du PER estimé («earnings yield») des sociétés de l’indice Eurostoxx dépasse de 2 points de pourcentage le rendement des obligations privées à haut rendement («high yield»). Et le rendement des dividendes attendus des grandes entreprises de la zone euro est supérieur de près de 4 points à celui du bund allemand.

Le constat est différent pour les actions américaines dont le rendement des dividendes est voisin de celui du bon du Trésor à dix ans et dont le PER de Shiller (moyenne des profits depuis dix ans ajustés de l’inflation) dépasse 30, un ratio seulement atteint lors des précédentes bulles en 1929 et 2000. Autre signe de valorisation élevée : le rendement du cash flow libre des sociétés du S&P 500 est au plus bas depuis 2007 à 4%.

Les faibles gains de productivité, la hausse des salaires et des matières, pèsent sur la rentabilité des entreprises.

La hausse des bénéfices attendue par le consensus des analystes, proche de 9% en 2020 en Europe et aux Etats-Unis, devrait être revue en baisse, selon Oddo BHF AM qui prévoit plutôt une hausse entre 3% et 4% en Europe et entre 0% à 2% aux Etats-Unis.

Rattrapage de la «value» et des «small caps»

En Europe, après une année 2019 marquée par la performance très supérieure des valeurs de «croissance» et de «qualité», la société de gestion prévoit dans les prochains mois le rattrapage des valeurs «décotées» (value), portées par la stabilisation de la conjoncture.

La poursuite de la remontée du rendement sur le bund allemand vers 0% (après un plus bas en août dernier de -0,70%) devrait favoriser les valeurs bancaires, l’automobile, les matières premières, l'industrie et la construction. Cliquez ici pour lire la suite