La bourse est fermée

Bourse 2020 : Dorval AM croit au retour des petites valeurs

L’équipe de gestion de Dorval Asset Management, dirigée par Stéphane Furet et Louis Bert, a tenu le 7 janvier dernier sa conférence de rentrée pour présenter ses anticipations de marché en 2020.

Selon François-Xavier Chauchat, membre du comité d’investissement, l’économie mondiale devrait connaitre une embellie à court terme. Le ralentissement industriel semble derrière nous et le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine marque une pause.

En zone euro, la solidité des activités de services a soutenu la demande et la consommation n’a pas faibli. Aux États-Unis, la baisse des taux d’intérêt a relancé l’immobilier et permis d’éviter la récession.

L’économiste rappelle que le PER médian des entreprises du MSCI World est resté autour de son niveau historique depuis vingt-cinq ans, proche de 14, alors que la moyenne des taux à dix ans de l’Allemagne et des États-Unis est passée de 7,5% à moins de 1%. L’action cotée est l’actif le moins cher, comparé aux obligations, à l’immobilier, au non coté, etc.

Rattrapage des valeurs décotées 

Mais l’écart s’est creusé dans le monde depuis dix ans entre la valorisation des sociétés dites de croissance, avec un PER estimé à 23 au plus haut depuis 2002, et les valeurs décotées dites «value», dont le PER est tombé de 15 à 11 entre janvier 2018 et août 2019 avant de remonter à 13.

Les gérants de Dorval AM prévoient une poursuite de la remontée des valorisations de la «value» engagée depuis l’été dernier, portée par la reprise industrielle attendue. Ils sont devenus plus favorables aux valeurs cycliques et aux financières, aux actions japonaises et britanniques.

Ils anticipent également un redressement plus marqué des petites valeurs, qui ont souffert depuis deux ans de leur moindre liquidité malgré des perspectives de profits plus favorables.

Les petites valeurs subissent une décote

Ainsi, le Cliquez ici pour lire la suite