Marchés français ouverture 7 h 52 min

Bourse 2020 : les actions préférées de cette grande banque américaine

Le stratège de Morgan Stanley, Graham Secker, prévoit l’an prochain une hausse des profits limitée à 2% en Europe (le consensus est à +9%). Les économistes de la banque anticipent une timide reprise de l’activité à partir du premier trimestre 2020.

Mais le rebond attendu des affaires semble déjà en bonne partie dans les cours, alors que les valorisations globales se situent dans le haut de la fourchette constatée depuis dix ans (hausse de 30% depuis janvier du PER estimé 2019).

Un retour des flux positifs dans les fonds investis en actions européennes devrait toutefois conduire à une modeste expansion des multiples de valorisation (le PER estimé à douze mois passerait de 14,3 à 15 soit la moyenne constatée entre 2014 et 2017).

Baisse du risque et relances budgétaires ?

Les actions européennes devraient bénéficier d’une réduction du risque lié au Brexit, une possible relance fiscale de certains États du Vieux continent, une réduction des écarts de taux pour les pays périphériques et les entreprises, une hausse des rachats d’actions et des OPA.

La banque d’affaires américaine «sur-pondère» les actions européennes (au détriment des États-Unis), les actions décotées dites «value» (y compris les financières), qui profitent d’une remontée des indicateurs avancés PMI et des taux longs, et les valeurs britanniques (très bon marché).

Morgan Stanley «sous-pondère» des valeurs de qualité devenues trop chères et des valeurs cycliques «surachetées» (hausse du PER de 4 points cette année).

La finance, l'automobile et la construction privilégiées 

Les secteurs de l’automobile, de l’assurance, les banques, la construction, l’énergie, les valeurs minières, l’immobilier et le transport sont sur-pondérés. Les biens d’équipements, la chimie, l’alimentation, le luxe, les cosmétiques, la distribution sont sous-pondérés.

Parmi les valeurs sélectionnées par ...