La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 143,44
    -52,02 (-0,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Boulangers, TPE, PME : remplissez vite le formulaire pour réduire votre facture d’électricité

ipuwadol - Getty Images

Conscient que les entreprises ne sont pas toutes au courant des dispositifs existants, Bruno Le Maire en fait le service après-vente. Le ministre de l’Économie et des Finances a partagé ce mardi 24 janvier sur son compte Twitter le formulaire à remplir par les artisans - notamment boulangers et bouchers -, TPE et PME pour bénéficier de l’amortisseur électricité ainsi que du plafonnement des tarifs. Une fois remplie, l’attestation sur l’honneur doit être envoyée au fournisseur d’énergie. “Cette procédure tient à des raisons juridiques et de respect des contrats. Elle vise à simplifier la mise en place du tarif garanti et éviter une “renégociation par contrat””, a précisé Bruno Le Maire. Ce doit être rempli d’ici le 30 janvier au plus tard pour que l’amortisseur soit déclenché dès le mois de janvier.

Mis en place depuis le 1er janvier 2023 et valable toute cette année, l’amortisseur électrique consiste en une aide directe de l'État aux PME et aux collectivités. Les très petites entreprises (TPE) dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kVa y sont aussi éligibles. Concrètement, le gouvernement prend en charge, sur 50% des volumes d’électricité consommés, l'écart entre le tarif indiqué sur le contrat et 180 euros par mégawattheure (mWh). Cette aide publique permet donc d’atténuer la volatilité des prix de marché de gros. Un simulateur en ligne est disponible pour tester votre éligibilité. Il faut simplement connaître votre consommation d’électricité en kWh (il suffit de diviser (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Microsoft : pas de croissance à deux chiffres sauf dans le cloud
Amazon : un nouvel abonnement de 5 dollars par mois pour des médicaments en illimité
L’or va damer le pion au bitcoin (BTC), selon le prix Nobel d’économie Paul Krugman
Twitter poursuivi en justice par la monarchie britannique pour loyers impayés
Le Royaume-Uni fonce-t-il vers la récession ? Le conseil Bourse