Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 092,32
    +491,18 (+0,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 349,03
    -11,29 (-0,83 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Botulisme à Bordeaux : une enquête ouverte pour homicide involontaire

Représentation d'un test de botulisme, une affection neurologique rare pouvant être mortelle.  - Credit:DIGICOMPHOTO/SCIENCE PHOTO LIBRA / FCA / Science Photo Library via AFP
Représentation d'un test de botulisme, une affection neurologique rare pouvant être mortelle. - Credit:DIGICOMPHOTO/SCIENCE PHOTO LIBRA / FCA / Science Photo Library via AFP

L'affaire des cas de botulisme, contractés par plusieurs clients d'un restaurant de Bordeaux après la consommation de sardines en conserve, prend une nouvelle tournure. Une enquête pour « homicide et blessures involontaires » a été ouverte ce vendredi 15 septembre par le parquet de Bordeaux. L'une des personnes atteintes par l'affection neurologique rare est décédée.

Cette enquête préliminaire, qui porte aussi sur des faits de « mise sur le marché de denrées préjudiciables à la santé » et « vente de denrées corrompues ou toxiques », a été confiée à la police judiciaire, l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique et la Direction départementale de la protection des populations. Les peines encourues, selon les chefs visés, oscillent entre 2 et 5 ans de prison et 45 000 à 600 000 euros d'amende.

Une personne morte, d'autres toujours hospitalisées

L'autopsie de la victime décédée, une femme de 32 ans morte à son domicile à Paris après s'être présentée dans des hôpitaux, a lieu ce vendredi, et les résultats seront connus en début de semaine prochaine, a précisé le parquet.

PUBLICITÉ

À LIRE AUSSI Intoxication alimentaire : les bons gestes pour éviter la contamination

D'autres clients du restaurant incriminé restent hospitalisés, principalement à Bordeaux, pour un total de quinze cas recensés jusqu'ici, selon un dernier bilan vendredi. Toutes ces personnes ont en commun d'avoir mangé des sardines en conserve de fabrication artisanale [...] Lire la suite