La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 965,48
    -327,98 (-1,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Borne II: enfin un gouvernement pour se mettre au travail!

AFP - Ludovic MARIN

EDITO - Le gouvernement a été enfin remanié ce lundi matin, deux semaines après les législatives, avec l'objectif de lancer le second quinquennat d'Emmanuel Macron. Pour gouverner, il vaut mieux un gouvernement que de ne pas en avoir !

Action! Le principal mérite de ce nouveau gouvernement Borne, c’est… d’exister et de pouvoir se mettre au travail. Enfin! Car cela fait maintenant des semaines, des mois même que les ministères étaient en roue libre, quand ils roulaient encore. A l’approche de la présidentielle toute activité s’était quasiment arrêtée et dans les cabinets on jouait à "Ki se recazoù". Jeu paralysant qui ne cessait qu’à peine après . Dans l’attente des résultats des législatives, puis du remplacement des ministres battues et de la réparation des oublis, c’était la tétanie quasi-totale.

Ce n’était pas un gouvernement, c’étaient les montres molles de Dali dont personne ne remontait le mécanisme. Avec des conséquences dramatiques dans certains secteurs. Par exemple les transports, où les pouvoirs publics ont laissé pour des milliers de Français qui aspiraient à voir le bout du tunnel de la pandémie. Il est donc plus que temps que dans ce secteur, comme en matière de Santé, d’Economie ou de social, la puissance publique se bouge enfin et tienne la promesse édictée par le Président: un gouvernement d’action. Au moins y a-t-il un gouvernement, ce qui est quand même mieux pour gouverner un pays. On finissait par désespérer…

Aucune personnalité de lumière ni de paillette

Certes, cette équipe-là n’a rien d’ébouriffant, ni d’époustouflant. Aucune personnalité de lumière ni de paillette. La coalition a fait long feu. Au revoir l’élargissement pour le moment. Ce serait plutôt du solide, de l’expérimenté, de l’équilibré aussi par rapport à la Macronie. Avec pour commencer . Il fallait un acte fondateur de son autorité; elle l’a manifesté en obtenant . Le chef de l’Etat ne le souhaitait pas, au nom de la présomption d’innocence. Mais l’ouverture d’une enquête et les accusations réitérées de viol et d’agression sexuelle rendaient son maintien impossible, sauf à renier le respect proclamé envers la crédibilité prétendument accordée à la parole des femmes. La cheffe du gouvernement voulait se déle[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles