La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 152,01
    +239,57 (+0,71 %)
     
  • Nasdaq

    13 102,55
    -25,50 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 868,91
    -2,87 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0174
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    19 830,52
    -210,34 (-1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    23 534,03
    -319,32 (-1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    569,15
    -2,76 (-0,48 %)
     
  • S&P 500

    4 305,20
    +8,06 (+0,19 %)
     

Borne II: Encore un gouvernement pléthorique sous la présidence de Macron

CHRISTIAN HARTMANN

Avec 41 ministres et secrétaires d'Etat, la seconde mouture du gouvernement d'Elisabeth Borne totalise presque autant de membres que celui de Jean Castex et figure parmi les plus fournis de la Vème République.

Le gouvernement d’ a pris de l’embonpoint. Le nombre de ministres et secrétaires d’Etat a grimpé en flèche , passant de 27 à 41. Un grand classique depuis l’instauration du quinquennat et l’organisation des législatives dans la foulée de la présidentielle. Après un gouvernement Castex à 42 membres, Emmanuel Macron dépasse donc encore la barre symbolique des 40, bien loin de sa promesse d’une équipe resserrée, qui figurait dans son programme présidentiel de 2017.

A l’époque, le candidat avait promis de nommer un gouvernement de 15 membres maximum. Sans toutefois préciser si cela incluait les secrétaires d’Etat. Résultat: si le nombre de ministres de plein exercice a oscillé entre 16 et 17, celui des ministres délégués et des secrétaires d’Etat n’a cessé d’augmenter au fil du quinquennat. Tout comme le nombre de conseillers ministériels. Le tout au frais du contribuable. Selon les calculs de René Dosière, par rapport à celui d’Edouard Philippe en 2019, pour atteindre 159,4 millions d’euros. Celui d’Elisabeth Borne devrait se situer dans les mêmes eaux.

Le second gouvernement Philippe 2 était pourtant , avec 29 membres. Emmanuel Macron avait même supprimé, dans un premier temps, le sempiternel ministère des Anciens combattants, avant que ce dernier ne refasse son apparition sous Jean Castex. Le poste est désormais occupé par Patricia Mirallés, tout juste réélue députée dans l’Hérault. Pour retrouver une équipe aussi pléthorique que celles de Jean Castex et Elisabeth Borne, il faut remonter à 2004 et au gouvernement de Jean-Pierre-Raffarin, qui comptait 43 membres. Quand au record absolu, il appartient à Michel Rocard, avec 49!

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles