La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0797
    -0,0114 (-1,05 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 642,98
    -218,88 (-1,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Borne annonce une indemnité carburant ciblée de 100 euros en 2023

AFP/Archives - Valentine CHAPUIS

Le coût de cette mesure, qui s'adresse à environ 10 millions de personnes ayant besoin de leur voiture pour aller travailler, s'élèvera à environ un milliard d'euros, a précisé la Première ministre.

Le gouvernement français va mettre en place une nouvelle "indemnité carburant" de 100 euros versée en début d'année prochaine à environ 10 millions de personnes ayant besoin de leur voiture pour aller travailler, a annoncé ce mercredi la Première ministre Elisabeth Borne, sur RTL. Cette aide, destinée aux "travailleurs" les plus modestes, sera débloquée à partir de début janvier pour l'ensemble de l'année 2023.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Coût d'environ 1 milliard d'euros

"On va mettre en place une indemnité carburant pour les Français modestes qui ont besoin de leur voiture pour aller au travail, donc c'est 100 euros pour à peu près la moitié des ménages, ça représente une remise de l'ordre de 10 centimes par litre" à la pompe pour les personnes parcourant 12.000 kilomètres par an, a détaillé la cheffe du gouvernement. Ce dispositif sera doté d'une enveloppe d'environ 1 milliard d'euros.

Cette aide ciblée est mise en place pour succéder à la remise à la pompe passée de 30 à 10 centimes d'euros par litre mi-novembre et vouée à l'extinction à la fin de l'année. Elle n'est pas limitée à une seule personne par ménage mais est individualisée.

"Dispositif très simple"

Après les critiques ayant notamment visé ces derniers mois la complexité des aides mises en place pour aider les entreprises à faire face à la flambée des prix de l'énergie, le gouvernement a défini un "dispositif très simple" pour cette nouvelle aide ciblée sur les plus modestes, a affirmé la Première ministre.

Il suffira de fournir une déclaration sur l'honneur attestant "que vous avez besoin de votre voiture pour aller au travail" et le numéro de plaque d'immatriculation du véhicule et "vous recev[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi