La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 817,10
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 519,67
    +798,60 (+2,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,70
    +0,08 (+0,11 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3905
    -0,0052 (-0,38 %)
     

Boris Johnson, alcoolisé au G7, blâme le vin d’Emmanuel Macron

·1 min de lecture

Un dîner arrosé. Eh oui, pour décompresser après une journée de discussions intenses, les Présidents aiment profiter ! Dimanche 13 juin 2021 s’est achevé le sommet du G7, organisé dans la station balnéaire britannique de Carbis Bay. Mais avant de se dire au revoir, les dirigeants du groupe des sept – Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni – se sont réunis autour d’un barbecue festif sur la plage, dans la soirée du samedi. Et bien sûr, en bon Français, Emmanuel Macron n’a pu s’empêcher d’apporter une bouteille de vin. Si Joe Biden, parti se coucher tôt, n’a pas goûté ce grand cru qui lui était pourtant destiné, le Premier ministre anglais, lui, ne s’est pas fait prier. Mais visiblement, Boris Johnson n’a pas apprécié la puissance du vin français… Au lendemain de ce dîner, selon The Sun, il aurait ainsi blâmé Emmanuel Macron pour sa gueule de bois !

Comme le rapportent nos confrères d’outre-Manche, le chef du gouvernement britannique a admis avoir “la tête un peu lourde” après ce fameux barbecue… et a saisi l’occasion de se moquer de son homologue. Boris Johnson a ironisé sur sa veisalgie en déclarant que le vin apporté par Emmanuel Macron “datait de l’époque où la France a remporté sa dernière bataille navale”. Une pique peu subtile en référence à la rivalité historique entre les deux pays, qui se sont affrontés de nombreuses fois sur les eaux. Difficile d’oublier la célèbre bataille de Trafalgar, en 1805, dont la Grande-Bretagne était sortie victorieuse. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles