La bourse ferme dans 4 h 7 min
  • CAC 40

    6 624,21
    +71,48 (+1,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,33
    +32,82 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,1736
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 774,80
    -3,40 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    35 911,79
    -1 380,04 (-3,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 048,60
    -15,24 (-1,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,58
    +1,09 (+1,55 %)
     
  • DAX

    15 432,87
    +84,34 (+0,55 %)
     
  • FTSE 100

    7 062,88
    +81,90 (+1,17 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,3639
    -0,0025 (-0,18 %)
     

Booba, Jul et Heuss réinventent l'argot de l'argent

·1 min de lecture
Moulaga
Moulaga

D’où viennent-ils ?

Moula, ou mulla, moolah voire moulaga. « Il s’agit d’un emprunt à l’argot américain », nous apprend Aurore Vincenti dans Les mots du bitume (1). « Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, il s’agit d’un argot plutôt ancien puisqu’on employait ce mot aux États-Unis dans les années 1920. » Et dans la culture américaine, Moolah is money, ajoute Aurore Vincenti. The Times of India affirme même que moolah est un mot fidjien qui serait lui-même l’ancêtre du mot anglais money… Dans son ouvrage Aurore Vincenti souligne toutefois que l’origine lointaine de moula reste incertaine. Une chose est sûre : en France, moula a été pioché de l’autre côté de l’Atlantique pour désigner l’argent.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Livret A : 3 placements garantis qui font jusqu'à 5 fois mieux
- Impôts : 5 chiffres sur les plus gros fraudeurs du fisc
- Assurance vie : y avez-vous plus d'argent que la moyenne ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles