La bourse ferme dans 7 h 17 min
  • CAC 40

    6 529,10
    -49,50 (-0,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 065,91
    -36,68 (-0,89 %)
     
  • Dow Jones

    35 144,31
    +82,76 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1780
    -0,0028 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 797,50
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    31 528,41
    -810,41 (-2,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    879,86
    -35,63 (-3,89 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,89
    -0,02 (-0,03 %)
     
  • DAX

    15 461,41
    -157,57 (-1,01 %)
     
  • FTSE 100

    6 955,52
    -69,91 (-1,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 840,71
    +3,72 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 422,30
    +10,51 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    27 970,22
    +136,93 (+0,49 %)
     
  • HANG SENG

    25 009,49
    -1 182,83 (-4,52 %)
     
  • GBP/USD

    1,3784
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Bonus Pinel : c’est maintenant qu’il faut vous lancer !

·1 min de lecture

Une réduction d’impôt égale à 21% du prix d’achat d’un logement neuf, répartie à hauteur de 2% par an pendant 9 ans, puis de 1% par an pour les trois années suivantes : le bonus fiscal rattaché au Pinel, ce dispositif d’incitation à l’investissement dans le neuf, est plus qu’alléchant. “Et ce n’est pas son seul avantage, puisque le bailleur peut ne s’engager initialement que sur six ans. Et donc garder la possibilité, à l’issue de ce délai, de revendre pour acheter une résidence principale, ou de récupérer de la trésorerie afin de payer les études des enfants”, explique Léa Salem, directrice de l’agence parisienne du groupe Quintésens, invitée de notre émission “Le grand rendez-vous de l’épargne”, proposée en partenariat avec Radio Patrimoine. Si le dispositif est plutôt conseillé aux contribuables payant au moins 2.500 euros d’impôts, il peut, en réalisant deux investissements de ce type dans l’année, permettre d’atteindre le plafond des niches fiscales, de 10.000 euros par an.

>> Notre service - Découvrez tous les programmes de logements neufs et de défiscalisation actuellement en vente en France

Seulement voilà, le gouvernement a prévu son extinction progressive, à compter de 2023, où un rabot serait porté aux taux de réduction d’impôt. “Les taux actuels ne seraient conservés que pour les bâtiments affichant les meilleures performances énergétiques”, résume Kurt Vural, directeur commercial du groupe Selexium, et second invité de notre émission. Pour ne rien arranger, la crise (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

SCPI : celles qui vous rapportent encore… et celles à éviter
Plan d’épargne retraite : pourquoi vous ne pouvez pas comparer leurs frais
Crowdfunding immobilier : vous pouvez investir avec un capital assuré
Tarifs réglementés, bloqués, indexés… Quel contrat de gaz ou d'électricité est fait pour vous ?
Qu'est-ce qu'une complémentaire santé ? Peut-on s'en passer ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles