La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 992,11
    -807,23 (-1,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Bonne surprise pour les détenteurs de tickets restaurants !

·1 min de lecture

Alors que l’augmentation exceptionnelle du plafond des titres restaurants, instaurée durant la crise sanitaire pour soutenir les restaurateurs, devait prendre fin au 1er septembre, le gouvernement a finalement décidé de maintenir la mesure jusqu’au 28 février 2022.

Le doublement du plafond des titres restaurants, qui est passé de 19 à 38 euros afin d’encourager les consommateurs à se rendre dans les établissements de restauration, change la vie d’un très grand nombre de Français depuis le 12 juin 2020. D’autant que ces derniers peuvent également, depuis un an, utiliser leurs tickets pour régler l’addition au restaurant le week-end et les jours fériés, chose impossible en temps normal. Ces mesures exceptionnelles n’étaient par définition que temporaires : selon un décret daté de février dernier, le plafond de 19 euros devait redevenir la normale à partir du 31 août 2021, soit dans exactement une semaine.

Mais selon nos informations, le doublement du plafond va être maintenu encore plusieurs mois, jusqu’au 28 février 2022. Une très bonne nouvelle pour les détenteurs de titres restaurants, qui pourront continuer à régler des montants jusqu’à 38 euros avec leurs tickets-resto ou leur carte restaurant durant les sept prochains mois. Les Français pourront également continuer d’utiliser leurs titres durant les périodes où ils ne travaillent pas, soit le week-end et durant les jours fériés. Un décret devrait être publié au Journal officiel dans les prochains jours pour officialiser ces mesures.

La décision était attendue, à la fois pour les consommateurs, les restaurateurs, et les émetteurs de titres restaurants, le marché des tickets-resto pesant 7 milliards d’euros en France. Mais elle arrive étonnamment tardivement : à moins d’une semaine de la (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Aux États-Unis, avoir une assurance maladie peut rendre les soins… plus chers
Xiaomi : Nouvelle vente flash sur les smartphones chez Amazon (jusqu’à -34%)
Brad Pitt, George Lucas... que valent vraiment les rosés des stars ?
Amazon : Jusqu’à -45% sur les machines à café (De'Longhi, Philips, Bosch)
États-Unis : l'incroyable coup de chance d'une famille sur une aire de repos

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles