Marchés français ouverture 3 h 53 min
  • Dow Jones

    29 823,92
    +185,32 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    12 355,11
    +156,41 (+1,28 %)
     
  • Nikkei 225

    26 789,67
    +2,13 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    26 555,91
    -11,77 (-0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    15 455,93
    -32,21 (-0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    366,68
    -13,18 (-3,47 %)
     
  • S&P 500

    3 662,45
    +40,82 (+1,13 %)
     

Une bonne nouvelle pour le cinéma français, le retour de Michel Drucker, "La Flamme" pas près de s’éteindre et le mea culpa timide de Nicolas Bedos

·1 min de lecture

Une bonne nouvelle pour le cinéma français !

Et on en a bien besoin ! La semaine dernière, après un suspense haletant, la sortie du film "Adieu les cons" d’Albert Dupontel était finalement maintenue au mercredi 21 octobre. Le doute avait plané suite à l’annonce du couvre-feu dans neuf métropoles françaises qui représentaient plus de 20 millions de spectateurs interdits de séance de 20h ou de 22h. Le couvre-feu a été étendu ce week-end, mais ça n’a pas empêché "Adieu les cons" de rencontrer un succès impressionnant. De mercredi à dimanche, le film emmené par Albert Dupontel et Virginie Efira a attiré dans les salles obscures de l’Hexagone 475.200 spectateurs. Une performance impressionnante en temps normal, et encore plus quand la plupart des cinémas de France ferment à 21h. Pour contextualiser, il s’agit tout simplement du meilleur démarrage de la carrière d’Albert Dupontel en tant que réalisateur. C’est mieux que "Au revoir là-haut", qui avait fini sa course en 2017 à 2,1 millions d’entrées, et mieux que "Neuf mois ferme" en 2013, qui avait lui aussi passé la barre des deux millions de billets vendus.

Albert Dupontel était assez remonté contre la décision de Gaumont de maintenir la sortie du film la semaine dernière.

Dans une interview au "Parisien", l’acteur et réalisateur n’avait pas mâché ses mots. Il s’était dit "frustré et triste de cette sortie bâclée" et avait expliqué qu’une sortie en août avait déjà été décalée. À l’époque, on lui avait promis que le film serait pro...


Lire la suite sur Europe1