Marchés français ouverture 7 h 25 min
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    -230,04 (-1,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 500,78
    +92,61 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,2093
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    29 095,86
    -356,71 (-1,21 %)
     
  • BTC-EUR

    40 330,18
    -1 001,62 (-2,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    974,68
    -11,97 (-1,21 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     

Bonduelle - Chiffre d'affaires du 1er semestre 2020-2021 : un contexte de crise sanitaire générateur d’une croissance contrastée de l’activité

BONDUELLE
·11 min de lecture

BONDUELLE

Société en commandite par actions au capital de 56 942 095 euros
Siège social : "La Woestyne" 59173 - Renescure
RCS Dunkerque 447 250 044

Chiffre d’affaires du 1er semestre 2020-2021
(1er juillet - 31 décembre 2020)

Un contexte de crise sanitaire générateur
d’une croissance contrastée de l’activité

Le chiffre d'affaires du 1er semestre de l'exercice 2020-2021 du Groupe Bonduelle s'établit à 1 441,5 millions d'euros stable à - 0,1 % en données publiées et en progression de + 3,9 % en données comparables*. Les effets de changes, fortement pénalisant, contribuent pour - 4,- % à la variation publiée du semestre, en lien avec un renforcement de l’euro notamment contre le rouble russe et les dollars américain et canadien. Aucune évolution de périmètre n’est intervenue sur la période.
Le chiffre d'affaires du 2ème trimestre affiche une variation de + 0,4 % en données publiées et + 5,8 % en données comparables* avec une contribution positive des trois technologies sur la période à périmètre et changes constants.

Répartition du chiffre d’affaires par zone

CA consolidé
(millions d’euros)

1er semestre
2020-2021

1er semestre
2019-2020

Variation à taux de change courants

Variation à taux de change et périmètre constants

2ème trimestre
2020-2021

2ème trimestre
2019-2020

Variation à taux de change courants

Variation à taux de change et périmètre constants

Zone Europe

648,-

640,4

1,2 %

1,5 %

333,-

322,6

3,2 %

3,7 %

Zone hors Europe

793,5

801,9

- 1,1 %

5,8 %

428,-

435,4

- 1,7 %

7,4 %

Total

1 441,5

1 442,3

- 0,1 %

3,9 %

761,-

758,-

0,4 %

5,8 %

Répartition du chiffre d’affaires par technologie

CA consolidé
(millions d’euros)

1er semestre
2020-2021

1er semestre
2019-2020

Variation à taux de change courants

Variation à taux de change et périmètre constants

2ème trimestre
2020-2021

2ème trimestre
2019-2020

Variation à taux de change courants

Variation à taux de change et périmètre constants

Conserve

589,-

559,2

5,3 %

10,5 %

332,7

314,2

5,9 %

12,5 %

Surgelé

332,-

340,3

- 2,4 %

1,3 %

179,6

186,5

- 3,7 %

0,9 %

Frais

520,5

542,8

- 4,1 %

- 1,1 %

248,6

257,3

- 3,4 %

1,1 %

Total

1 441,5

1 442,3

- 0,1 %

3,9 %

761,-

758,-

0,4 %

5,8 %

Zone Europe
La zone Europe, qui représente 45,- % de l'activité sur la période, affiche sur l'ensemble du 1er semestre une évolution globale de + 1,2 % en données publiées et + 1,5 % en données comparables*. Les variations au titre du 2ème trimestre s’établissent respectivement à + 3,2 % et + 3,7 %.
Les technologies de longue conservation (conserve et surgelé) en grande distribution affichent une croissance prononcée sur le semestre et plus marquée encore au 2ème trimestre, en particulier en produits à marques (Bonduelle et Cassegrain), du fait du contexte de crise sanitaire et des mesures liées (couvre-feu,..) entrainant un intérêt renouvelé pour ces catégories de produits aux durées de conservation longues.
Ce phénomène a permis d’absorber la baisse sévère de l’activité en restauration hors foyer, particulièrement sensible en surgelé, toujours au ralenti sur la période (fermeture de la restauration commerciale, télétravail,...) et en frais, ce marché s’inscrivant, dans les 3 pays concernés (France, Italie, Allemagne) en repli significatif du fait d’une moindre fréquentation des points de vente, moteur de l’acte d’achat.
Compte tenu du caractère saisonnier de la production et des campagnes agricoles à nouveau difficiles enregistrées durant l’été 2020, la forte activité du début d’exercice pourrait se trouver réduite, en longue conservation, par des ruptures de produits, et donc des pertes de chiffre d’affaires au printemps 2021 sur des bases de comparaison élevées.

Zone hors Europe
Le chiffre d'affaires de la zone hors Europe, représentant 55,- % de l'activité sur la période, affiche une variation de - 1,1 % en données publiées et + 5,8 % en données comparables*, les variations au titre du 2ème trimestre s'établissent respectivement à - 1,7 % et + 7,4 %. Les trois technologies affichent, sur la zone, tant sur le 2ème trimestre que sur l’ensemble du semestre, une croissance positive.
En Amérique du Nord, l’activité de longue conservation (conserve et surgelé) enregistre sur la période une croissance solide, les ventes en grande distribution, en particulier à marques (Arctic Gardens et Del Monte), et ventes à confrères compensant largement une activité de restauration hors foyer impactée par la crise sanitaire, même si le repli constaté est moindre qu’en Europe.
Malgré un contexte agricole difficile sur la côte ouest lié aux incendies de l’automne, de difficultés inégalées de recrutement de main-d’œuvre et d’un contexte sanitaire peu favorable à la consommation nomade, l’activité globale de frais prêt à consommer et les niveaux de service aux clients ont pu être préservés aux États-Unis, au prix de surcoûts d’approvisionnement et de production importants et d’un mix produits défavorable (salades en sachets vs bowls), l’activité au Canada poursuivant, elle, son développement.
En Russie et pays de la Communauté des États Indépendants, le contexte de crise sanitaire, impactant fortement l’économie et le pouvoir d’achat d’une part, la stratégie de préservation des marges, impliquant des hausses de prix dans un contexte d’inflation importée sur certaines composantes du coût de revient d’autre part, et enfin des arbitrages en faveur des conserves à marques Bonduelle et Globus au détriment des marques de distributeurs ont limité les volumes globaux commercialisés de l’activité conserve, l’activité surgelé, sur base de production locale, de taille encore limitée, poursuivant, elle, son développement.

Autres faits marquants

Bonduelle soumet une offre de reprise des actifs industriels de la Coopérative France Champignon
Le Groupe Bonduelle indique avoir déposé le 21 décembre 2020 une offre de reprise des actifs industriels de la Coopérative France Champignon, placée en redressement judiciaire par jugement en date du 12 novembre 2020 et concomitamment une notification auprès de l'Autorité de la concurrence française en date du 21 décembre 2020.
Conformément au communiqué du groupe en date du 5 novembre 2020, Bonduelle participe ainsi activement, avec ses partenaires producteurs de champignons, à la recherche de solutions pour assurer la pérennité de la filière afin de permettre à l’ensemble des intervenants de retrouver un équilibre économique satisfaisant et la poursuite d’un approvisionnement du marché français du champignon transformé issu d’une filière française de qualité.
L’impact financier consécutif aux difficultés de la Coopérative Agricole France Champignon sur le Groupe Bonduelle dépendra de la décision du Tribunal Judiciaire de Saumur, à intervenir au cours du mois de février quant au repreneur désigné, et aux modalités de la cession retenues.

L’Assemblée Générale des actionnaires du Groupe Bonduelle adopte la raison d’être de l’entreprise
L’Assemblée Générale du 17 décembre 2020, a adopté à 99,91 % des votes la résolution visant à modifier ses statuts en y intégrant la raison d’être de l’entreprise : « Favoriser la transition vers l’alimentation végétale, pour contribuer au bien-être de l’Homme et à la préservation de la planète ». Par cette inscription dans ses statuts, le Groupe Bonduelle vient ainsi matérialiser ses engagements en matière de Responsabilité Sociale et Environnementale et son ambition d’une certification B Corp à l’horizon 2025.

Bonduelle renforce à nouveau sa flexibilité financière et adosse ce financement à des objectifs de développement durable
Après le lancement avec succès d’un programme NEU CP en juillet 2020, le Groupe Bonduelle a annoncé le 30 novembre 2020 le renouvellement par anticipation de son crédit syndiqué, le portant à cette occasion de 300 à 400 millions d’euros et indexant la marge sur des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG).
Signé avec un pool élargi de 11 banques (9 groupes bancaires), ce crédit syndiqué à impact comporte une seule tranche de crédit renouvelable (RCF - Revolving Credit Facility) largement sursouscrit et vient refinancer le RCF existant de 300 millions d’euros qui arrivait à échéance en juillet 2021.
Par la conclusion de cette opération, le Groupe Bonduelle atteint plusieurs objectifs :

  • une flexibilité financière renforcée : de par son modèle économique, le groupe a des besoins saisonniers de financement de son besoin en fond de roulement auxquels répond le principe du Revolving Credit Facility ;

  • une maturité moyenne de la dette du groupe étendue (maturité de 5 ans in fine) ;

  • un financement compétitif au travers de la grille de marges négociée et de l'optimisation de ce crédit syndiqué via le programme de Neu CP lancé en juillet 2020 ;

  • une indexation de la marge alignée sur les objectifs Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) du groupe et son objectif de certification B Corp (certification couvrant un ensemble très large de critères ESG) de l’ensemble de ses activités à horizon 2025 ;

  • un pool bancaire élargi à de nouveaux partenaires, tant français qu’internationaux, reflétant l’internationalisation croissante du groupe et sécurisant sa plateforme de partenaires.

Cette opération de financement, réalisée dans un contexte économique et financier particulièrement incertain, souligne à nouveau la solidité financière du groupe. La sursouscription et l’élargissement du pool de prêteurs démontrent également l’appétit des institutions financières pour le profil de crédit du Groupe Bonduelle.
Par son adossement à la démarche de certification B Corp, cette transaction matérialise les engagements du groupe en matière de Responsabilité Sociale et Environnementale en lien avec sa raison d’être.

Perspectives

L’évolution constatée de la crise sanitaire au cours du 1er semestre et au début de l’année 2021 affecte partiellement les hypothèses ayant présidé à l’élaboration des objectifs de l’exercice 2020-2021 communiqués en octobre 2020, notamment celles liées à l’évolution de l’activité de restauration hors foyer.
Malgré une activité commerciale globalement préservée, les surcoûts et l’évolution défavorable des mix produits et canaux de distribution liés au contexte de crise sanitaire ainsi que des conditions de récoltes difficiles, en particulier sur l’activité frais prêt à l’emploi en Amérique du Nord, et les ruptures attendues sur certaines catégories de produits impacteront les perspectives de rentabilité de l’exercice.

* données comparables, soit à taux de change et périmètre constants. Le chiffre d’affaires en devise de la période en cours est converti aux taux de change de la période de comparaison et l’impact des acquisitions (ou prises de contrôle) ou des cessions est traité comme suit :

  • pour les acquisitions (ou prises de contrôle) d’activités au cours de la période actuelle, le chiffre d’affaires réalisé sur la période depuis la date d’acquisition est exclu du calcul de la croissance interne ;

  • pour les acquisitions (ou prises de contrôle) d’activités au cours de l’exercice précédent, le chiffre d’affaires réalisé sur la période actuelle allant jusqu’au 1er anniversaire de l’acquisition est exclu ;

  • pour les cessions (ou pertes de contrôle) d’activités au cours de l’exercice précédent, le chiffre d’affaires réalisé sur la période comparative de l’exercice précédent jusqu’à la date de cession est exclu ;

  • pour les cessions (ou pertes de contrôle) d’activités au cours de l’exercice actuel, le chiffre d’affaires réalisé sur la période commençant 12 mois avant la date de cession et allant jusqu’à la date de clôture de la période comparative de l’exercice précédent est exclu.

Indicateurs alternatifs de performance : Le groupe présente dans sa communication financière des indicateurs de performance non définis par les normes comptables. Les principaux indicateurs sont définis dans les rapports financiers consultables sur www.bonduelle.com.

Prochains évènements financiers

- Résultats 1er semestre 2020-2021 : 26 février 2021 (avant bourse)
- Chiffre d'affaires 3ème trimestre 2020-2021 : 3 mai 2021 (après bourse)

A propos de Bonduelle

Entreprise familiale créée en 1853, Bonduelle s’est donné pour ambition d’être "le référent mondial qui assure le bien-vivre par l'alimentation végétale". Privilégiant innovation et vision à long terme, le groupe diversifie ses métiers et ses implantations géographiques. Ses légumes, cultivés sur près de 120 000 hectares, sont commercialisés dans 100 pays sous différentes marques, dans différents circuits de distribution et dans toutes les technologies. Doté d'un savoir-faire agro-industriel unique avec 56 sites industriels ou d’auto-production agricole, Bonduelle produit sur les meilleures zones de culture au plus près de ses clients.

Bonduelle est coté sur Euronext compartiment B
Indices Euronext : CAC MID & SMALL – CAC FOOD PRODUCERS – CAC ALL SHARES
Bonduelle fait partie des indices Gaïa de performances extra-financières et IAS (Indice de l'actionnariat salarié)
Code ISIN : FR0000063935 - Code Reuters : BOND.PA - Code Bloomberg : BON FP

Retrouvez l’actualité du groupe sur Twitter @Bonduelle_Group et son actualité financière sur @BonduelleCFO

Pièce jointe