La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 382,00
    -652,20 (-3,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Bond de 35% pour la livraison à domicile en France

Restauration: encore boostée par la crise sanitaire, la livraison à domicile affiche un bond de 35% au premier trimestre de 2022.

La livraison de plats à domicile est bien ancrée dans les habitudes de consommation des Français puisqu'elle a encore bondi de 35% sur un an au premier trimestre, après avoir progressé de 85% en 2021 comparé à l'avant-Covid, selon une étude de NPD Group. due à la gestion de la crise sanitaire, la livraison de repas "s'est tout naturellement invitée dans le quotidien des Français pour y rester", puisque "la tendance reste dynamique" sur les trois premiers mois de l'année, constate le spécialiste des études de marché mardi. "Véritable phénomène de société, la livraison représente 318 millions de visites en restauration commerciale-hors cantines- en 2021, soit 8% du marché total", détaille NPD Group.

Développement des dark kitchens

Le ticket moyen a augmenté en moyenne l'an dernier de 5% à 10% à 7,80 euros comparé à 2019, du fait de l'inflation, mais aussi parce que l'offre s'est élargie à des produits moins bon marché que la pizza: burgers et plats exotiques (poke bowls, tacos...). Ainsi la pizza, qui figurait dans une commande sur quatre en 2019, n'est plus commandée qu'une fois sur dix, deux ans plus tard, alors que le burger "s'invite dans une commande sur trois en 2021". Et le "développement des (des cuisines dédiées à la préparation de plats à livrer), plus nombreuses et plus proches, réduit le délai de préparation, car les commandes s'effectuent exclusivement en ligne", observe NPD Group, notant que "la restauration rapide reste majoritaire" et concentre encore "les deux tiers des commandes". "Le temps reste un élément déterminant pour les opérateurs de livraison. Désormais, l'intelligence artificielle y joue un rôle essentiel, en optimisant les flux de commandes et en intégrant des données comme le trafic routier, le profil et les attentes des utilisateurs", commente l'experte de NPD, Maria Bertoch. La restauration commerciale "hors domicile" englobe la restauration avec service à table (cafés, bars, brasseries, cafétérias), la restauration rapide (fastfoods,[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles