Marchés français ouverture 8 h 51 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0441
    +0,0024 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    28 856,26
    -1 312,54 (-4,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    667,04
    +424,36 (+174,87 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Le bon vieux bulletin de vote en papier, une arme anti-fraude électorale

Alors que la suspicion d'une fraude électorale circule chez les électeurs déçus de Marine Le Pen, des experts rappellent qu'un tel scénario est hautement improbable. La raison ? Le bon vieux bulletin de vote papier qui reste, selon eux, le moyen le plus sûr de voter.

Dimanche soir, durant sa soirée électorale, France 2 innove et affiche en direct les résultats du deuxième tour de l'élection présidentielle. Aux alentours de 21 heures 10, une erreur technique, reconnue ultérieurement par France 2, indique un nombre total de voix pour Marine Le Pen au-delà des 14,4 millions, plus que le président réélu, qui comptabilise 14,2 millions au même moment. Ce bug sera corrigé dans la soirée, et réattribuera finalement le bon nombre de voix à la candidate du Rassemblement national: à 22h10, la candidate défaite affichait 11,5 millions de voix.

Le support "le plus sûr"

Mais, comme le rappelle Chantal Enguehard, maître de conférence en informatique à l'université de Nantes: "Le vote papier est le moyen le plus sûr." Dans les bureaux de vote, la moindre manipulation d'enveloppes ou de bulletins de vote serait constatée, poursuit-elle. En effet, les bureaux de vote sont institués par arrêté préfectoral et sont composés d'un président, d'au moins deux assesseurs et d'un secrétaire. Ces bénévoles ne sont pas obligés d'être présents constamment, mais le bureau de vote doit toujours être surveillé par le président (ou l'assesseur le plus âgé) et un assesseur. "La confiance pour le vote papier réside dans la surveillance constante de l'urne, estime Quentin Yang, doctorant à l'université de Nancy travaillant sur le vote numérique. Quand bien même un groupe d'individus organisé arriverait à remplir l'urne d'enveloppes, il ne faut pas qu'il y ait plus d'enveloppes que de personnes inscrites dans le bureau de vote." Selon lui, il n'est "pas impossible mais très improbable" qu'une fraude puisse avoir lieu avec ce support de scrutin. Pas de quoi, en tout cas, fausser une élection.

C'est d'ailleurs ce[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles