Marchés français ouverture 8 h 36 min
  • Dow Jones

    33 945,58
    +68,61 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    14 253,27
    +111,79 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    +873,20 (+3,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1946
    +0,0021 (+0,18 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    27 322,58
    +329,97 (+1,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    767,68
    -26,65 (-3,36 %)
     
  • S&P 500

    4 246,44
    +21,65 (+0,51 %)
     

Quel est le bon timing pour souscrire une SCPI ?

·2 min de lecture

L’immobilier, un investissement de long terme Pour un investisseur qui souhaite souscrire des parts de SCPI, cette question peut s’avérer d’autant plus légitime que la période actuelle est marquée, en raison de confinements successifs, par des interrogations, voire des inquiétudes, de la part de certains observateurs sur les perspectives de l’immobilier de commerce et de bureaux. Au-delà du fait que ces inquiétudes peuvent paraître excessives si les actifs immobiliers d’entreprise gérés au sein d’une SCPI sont de qualité, bien placés et suffisamment diversifiés, l’immobilier est une classe d’actifs dans laquelle il convient d’investir dans une perspective de long terme, idéalement couvrant plusieurs cycles immobiliers. Il est donc conseillé de souscrire des parts de SCPI avec un horizon d’investissement d’au moins dix ans à quinze ans, supérieur à la durée d’un cycle immobilier. Dès lors, l’investisseur a la capacité de «coiffer» le cycle et la possibilité de capter, quel que soit son point d’entrée, la performance moyenne de la classe d’actifs sur longue période ; et ce d’autant plus qu’il restera investi sur plusieurs cycles immobiliers même si tout risque ne peut être exclu. À long terme, le meilleur timing de marché n’existe pas vraiment. SCPI «historiques» En souscrivant aux parts d’une SCPI «historique», c’est-à-dire gérant un patrimoine immobilier depuis au moins 20 ans, l’investisseur contournera d’une certaine façon la problématique du point d’entrée. Avec une telle SCPI, l’épargnant devient de facto co-propriétaire d’un parc immobilier constitué de très nombreux actifs acquis régulièrement tout au long d’un cycle immobilier avec un lissage des prix d’acquisition au sein de la SCPI. Pour les SCPI les plus anciennes, le patrimoine aura même été constitué sur plusieurs cycles immobiliers avec potentiellement des plus-values Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles