La bourse ferme dans 6 h 40 min
  • CAC 40

    6 531,60
    +3,28 (+0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 752,62
    -3,44 (-0,09 %)
     
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,69 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0176
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +0,60 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    23 007,23
    -581,37 (-2,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    556,49
    -16,32 (-2,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,64
    +0,53 (+0,60 %)
     
  • DAX

    13 655,76
    +29,05 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 497,11
    -18,64 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,43 (-1,25 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • GBP/USD

    1,2057
    +0,0005 (+0,04 %)
     

Le Bon Marché joue la gamme du retailtainment

Saywho - J. Picon

Temple du commerce né en 1852, le plus petit des grands magasins parisiens a moins souffert de la pandémie que ses concurrents. Poussant son identité de concept store au plus près des tendances artistiques.

Zénith au parc de la Villette, Seine musicale sur l'île Seguin, festival Solidays à l'hippodrome de Long-champ… Paris abonde de lieux pour accueillir des concerts. Mais pas dans le très chic VIIe arrondissement. Pourtant, le 24 mai, dès midi, une horde d'adolescents faisaient le pied de grue au 5, rue de Babylone pour venir écouter le rappeur rennais Lujipeka. Une semaine plus tard, des centaines de Bretons se précipitaient au même endroit pour acclamer le groupe brestois Matmatah. Leur lieu de rendez-vous? Le Bon Marché! Pour ses 170 ans, la vieille dame du commerce a noué un partenariat insolite avec Les Vieilles Charrues, qui soufflent, elles, leur 30e bougie. A sept reprises, du 30 avril au 19 juin, le magasin a fermé ses portes à 20 heures, avant de les rouvrir une demi-heure plus tard métamorphosé en salle de concert pour recevoir l'un des artistes du festival. L'occasion d'un changement de décor: au rez-de-chaussée, transats et gadgets pour festivaliers; au plafond, colza séché; devant l'escalator, un immense écran projetant un documentaire sur le plus célèbre des festivals armoricains.

C'est d'ailleurs un Breton, Frédéric Bodenes, directeur artistique du Bon Marché, qui a eu l'idée d'aller toquer à la porte du directeur des Vieilles Charrues Jérôme Tréhorel. Et celui-ci n'a pas mis longtemps à se laisser convaincre: "Avec eux, il n'y a pas de limite dans la création et ça, c'est génial. Ils ont une capacité à toucher à tous les arts, et sont très professionnels." Le grand magasin a déployé un commando qui flaire les inspirations artistiques et les décline en concepts. Après Marjane Satrapi, Régine ou Stromae, Philippe Katerine avait carte blanche, du 26 février au 24 avril, pour chanter, mettre des bonshommes roses sous les verrières et exposer ses œuvres.

Une passion pour la culture

L'homme derrière cet élan créatif? Patrice Wagner. Nommé PDG du Bon Marché en 2010 par LVMH (actionnaire de Challenges), propriétaire de l'enseigne, ce dirigeant discret nous re[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles