La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 245,39
    -3,41 (-0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Bombe climatique: Stop à Eacop, l'oléoduc arcaïque et mortifère de TotalEnergies

EDITO- Le projet Eacop d’un oléoduc chauffé à 50°C de 1.443 km en Ouganda et en Tanzanie va émettre 33 millions de tonnes de CO2 par an pendant 20 ans. Les citoyens disent Stop. À TotalEnergies bien sûr. Mais aussi à leurs banques. Et interpellent les politiques.

L’Assemblée générale de s’est tenue aujourd’hui en petit comité, en raison du comme Les Amis de la Terre, Greenpeace ou Alternatiba. Le mois dernier, l’entreprise avait refusé d’inscrire à l’ordre du jour une résolution d’actionnaires lui demandant de conformer la stratégie du groupe à l’accord de Paris. TotalEnergies a poussé très loin l’art de se mettre à dos à peu près tous ceux qui cherchent à penser un avenir soutenable, bien au-delà du petit cercle des activistes écologistes: en mai 2021, l’Agence internationale de l’Energie avait appelé à cesser tout nouveau projet d’extraction d’énergies fossiles, le mois suivant, c’était une bonne partie des élèves de l’École Polytechnique qui protestaient contre l’implantation, dans des conditions éthiques douteuses, d’un centre de recherches et d’innovation sous son égide.

Le géant pétrolier est devenu la caricature d’une société pétrolière capable de changer de nom en quelques semaines, mais incapable de changer de stratégie depuis des décennies. Certes, TotalEnergies se donne comme objectif d’être parmi les cinq plus gros producteurs d’énergies renouvelables d’ici 2050, mais cela reste un pur jeu d’écriture s’il continue à prospecter et produire massivement du pétrole et du gaz. L’atmosphère ne fait pas de vraie différence entre une tonne de CO2 émise par une major sincèrement climaticide et une autre qui, la main sur le cœur, prétend parallèlement construire plus de photovoltaïque ou d’éolien que les autres. Le tout était de ne pas l’émettre.

33 millions de tonnes de CO2 par an pendant 20 ans

Son projet d’un oléoduc chauffé à 50°C de 1.443 km en Ouganda et en Tanzanie, qui implique 400 puits de pétrole, la traversée du bassin du lac Victoria, une des sources[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles