La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,20 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 867,43
    +163,03 (+0,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,25 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,50 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,84 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3676
    -0,0045 (-0,33 %)
     

Boeing s’attend à un marché des avions plus grand que prévu

·1 min de lecture

La page de la crise du Covid-19 en passe d'être tournée ? Boeing affiche sa confiance sur les perspectives du secteur. Plombé par la crise du Covid-19, le marché de l'aviation devrait se remettre complètement sur pied d'ici 2024 et être même à long terme un peu plus important qu'anticipé précédemment, juge l'avionneur. Dans son rapport annuel sur les prévisions du secteur, le géant américain estime que les produits et services dans l'industrie aéronautique, spatiale et de défense devraient représenter 9.000 milliards de dollars sur la décennie à venir, alors qu'il anticipait 8.500 milliards en 2020.

Sur le marché du transport de passagers et de marchandises, l'évolution à court terme dépend de trois facteurs : la propagation de la pandémie et la vaccination, la capacité des compagnies à répondre à la demande et les restrictions imposées par les diverses autorités locales, a souligné Darren Hulst de la division d'aviation commerciale de Boeing, lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes. Les prévisions n'ont pas beaucoup changé au cours de l'année passée, les vols domestiques se reprenant peut-être un peu plus vite que prévu et les vols internationaux un peu moins rapidement qu'anticipé, a-t-il remarqué.

>> A lire aussi - Boeing : un 737 Max décolle de Chine, malgré son interdiction dans le pays

Dans l'ensemble, le secteur "devrait revenir aux niveaux de 2019 d'ici fin 2023, début 2024", a-t-il avancé. Ensuite, le secteur reprendra ses tendances de long terme, à savoir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Facebook et Twitter à l’amende en Russie
Pétrole : vers un fort rebond de la demande mondiale ?
Axa s'engage à racheter jusqu'à 319,4 millions d'euros de ses propres actions
Facebook : certaines personnalités exemptes des règles sur la modération
Yuka de nouveau condamné face à un industriel de la charcuterie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles