La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,42 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 629,30
    -786,62 (-1,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,61 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,63 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,93 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Boeing renoue avec les bénéfice grâce aux livraisons de 737 MAX

·1 min de lecture
BOEING RENOUE AVEC LES BÉNÉFICE GRÂCE AUX LIVRAISONS DE 737 MAX

par Ankit Ajmera et Eric M. Johnson

(Reuters) - Boeing Co a fait état mercredi de son premier bénéfice depuis près de deux ans, la reprise du tourisme liée à l'accélération de la vaccination contre le COVID-19 se traduisant par une augmentation des ventes du 737 MAX, son avion le plus vendu.

Le 737 MAX est un élément clef du redressement financier du constructeur aéronautique américain, qui a perdu des milliards de dollars de chiffre d'affaires à la suite de la pandémie et des problèmes structurels de son 787, plus gros et plus rentable.

Le PDG de Boeing, David Calhoun, a déclaré que le groupe envisageait désormais de maintenir son effectif à environ 140.000 salariés, alors qu'il prévoyait auparavant de le ramener à 130.000.

Boeing a ajouté qu'il produisait actuellement seize 737 MAX par mois, et qu’il comptait porter la cadence à 31 par mois au début de 2022.

Le bénéfice d'exploitation de Boeing s'est élevé à 755 millions de dollars (640 millions d’euros) au trimestre clos le 30 juin, contre une perte de 3,32 milliards de dollars (2,81 milliards d’euros) un an plus tôt.

Ses revenus ont augmenté de 44% pour atteindre près 17 milliards de dollars (14,40 milliards d’euros).

Les analystes tablaient en moyenne sur une perte trimestrielle de 454,8 millions de dollars (385,20 millions d’euros) pour des revenus de 16,54 milliards de dollars (14 milliards d’euros), selon les données IBES de Refinitiv.1 dollar = 0,85 euro

(Reportage Eric M. Johnson et Ankit Ajmera,version française Laura Marchioro, édité par Jean-Michel Bélot)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles