La bourse est fermée

Boeing : la production de 737 MAX suspendue dès janvier

L'éventualité avait été évoquée par le Wall Street Journal, elle a été confirmée par Boeing. Le constructeur aéronautique américain a annoncé ce lundi 16 décembre qu'il allait suspendre la production de son 737 MAX, cloué au sol depuis neuf mois après deux accidents meurtriers. La date de remise en service de l’avion vedette de Boeing est toujours incertaine. Cela pourrait conduire Boeing à passer de nouvelles charges dans ses comptes et plomber ses résultats financiers.

L'avionneur américain dit avoir évalué "continuellement" ses plans de production en cas d'immobilisation prolongée du MAX. "A la suite de cette évaluation continue, nous avons décidé de donner la priorité à la livraison des avions stockés et de suspendre temporairement la production du programme 737 à partir du mois prochain", a-t-il indiqué dans un communiqué, ajoutant qu'à ce stade, il ne prévoyait pas de suppressions d'emplois.

>> A lire aussi Les passagers ne sont pas encore prêts à embarquer dans un Boeing 737 MAX

Pour autant, cette décision risque de perturber la réorganisation de ses effectifs et devra affecter durement ses sous-traitants. Quelque 12.000 personnes travaillent sur la production du 737 MAX à Renton, en banlieue de Seattle (Etats-Unis). Une partie des salariés concernés continuera à effectuer des travaux liés au 737 tandis que d'autres seront redéployés sur des sites de la région.

Le syndicat des machinistes et des ouvriers de l'aérospatiale (IAM) a souligné n'avoir reçu aucun détail sur de potentiels transferts. "Nous pensons que cette décision perturbe le moins le maintien du système de production à long terme et la santé de la chaîne d'approvisionnement", a commenté Boeing, dont les exportations pèsent lourds dans la balance commerciale des Etats-Unis.

>> A lire aussi Boeing parvient à s’entendre avec Southwest Airlines sur le 737MAX

Cette décision, prise au cours d'un conseil d'administration lundi, est motivée par un certain nombre de facteurs, a en outre expliqué l'avionneur, notamment

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Défense : la Chine se dote d’un premier porte-avions de conception 100% nationale
Faut-il appliquer la méthode Trump dans le business ?
Fini, l'aspirine, le Doliprane et l'Advil en libre service en pharmacie
Piscine gonflable, chicha, chromecast... L'étonnant contenu de la cellule de deux détenus
La famille Peugeot vote à l’unisson en faveur du mariage avec Fiat Chrysler