La bourse ferme dans 8 min
  • CAC 40

    6 292,35
    +58,21 (+0,93 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,76
    +41,33 (+1,03 %)
     
  • Dow Jones

    34 163,20
    +127,21 (+0,37 %)
     
  • EUR/USD

    1,1985
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 779,90
    +13,10 (+0,74 %)
     
  • BTC-EUR

    51 290,22
    -1 630,17 (-3,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 376,51
    -15,20 (-1,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,94
    -0,52 (-0,82 %)
     
  • DAX

    15 466,60
    +211,27 (+1,38 %)
     
  • FTSE 100

    7 016,47
    +32,97 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    14 029,03
    -9,73 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    4 180,14
    +9,72 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3823
    +0,0038 (+0,28 %)
     

Boeing : le gendarme américain va inspecter des 787 Dreamliner, “problèmes de production”

·1 min de lecture

Alors que des défauts de fabrication sur le 787 "Dreamliner" de Boeing ont été découverts l'été dernier, poussant l'avionneur à en suspendre les livraisons depuis novembre, le gendarme américain de l'aviation (FAA) monte au créneau. En raison de "problèmes de production", il prévoit d'inspecter lui-même certains de ces appareils avant leur livraison aux clients, et de ne pas laisser cette tâche au constructeur.

La FAA a indiqué dans un message transmis jeudi à l'AFP avoir pris "un certain nombre de mesures correctives pour résoudre les problèmes de production du Boeing 787". Elle a entre autres décidé d'inspecter elle-même quatre appareils et d'en délivrer les certificats de navigabilité, une étape réglementaire habituelle avant l'envoi des avions aux clients.

>> A lire aussi - La gigantesque commande du Pentagone à Boeing

Cette tâche est normalement dévolue à des employés de Boeing qui, selon un accord entre les autorités et le constructeur, peuvent procéder au nom de la FAA à l'inspection des avions et à l'émission des certificats de navigabilité. Si elle l'estime nécessaire, la FAA "se réservera le droit" d'inspecter plus de 787. L'autorité souligne que ses propres inspecteurs examinent régulièrement eux-mêmes certains 787 pour garder à jour leurs compétences.

Boeing prévoit de reprendre les livraisons de ses "Dreamliner" d'ici fin mars. "Nous sommes encouragés par les progrès réalisés par notre équipe pour permettre la reprise des livraisons du programme 787", a indiqué l'entreprise (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vaccin AstraZeneca : l’EMA "ne peut exclure définitivement" un lien avec des troubles de la coagulation rares
Casino bondit en Bourse, après des rumeurs sur CDiscount et GreenYellow
Quand Laurent Gerra vole au secours des salles de cinéma art et essai
La SNCF remporte un gros contrat pour des trains régionaux dans le Grand Est
Le gérant de l’agence MeilleurTaux avait escroqué une vingtaine de clients