La bourse ferme dans 3 h 20 min
  • CAC 40

    6 688,93
    -8,03 (-0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 954,06
    -2,47 (-0,06 %)
     
  • Dow Jones

    33 947,10
    -482,78 (-1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0519
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • Gold future

    1 791,60
    +10,30 (+0,58 %)
     
  • BTC-EUR

    16 174,67
    -354,64 (-2,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,30
    -9,91 (-2,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,02
    -0,91 (-1,18 %)
     
  • DAX

    14 432,04
    -15,57 (-0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 543,12
    -24,42 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    11 239,94
    -221,56 (-1,93 %)
     
  • S&P 500

    3 998,84
    -72,86 (-1,79 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2207
    +0,0013 (+0,11 %)
     

Boeing enregistre une lourde perte au troisième trimestre

John Keeble / Getty Images

Boeing a subi une lourde perte de 3,3 milliards de dollars au troisième trimestre, principalement sous l'effet de charges passées dans ses programmes de défense, notamment l'avion présidentiel Air Force One et le ravitailleur KC-46. "Nos revenus et nos bénéfices ont été fortement affectés par des pertes sur les programmes de développement à prix fixe dans nos activités de défense en raison de la hausse estimée des coûts de fabrication et d'approvisionnement ainsi que de défis techniques", a indiqué dans un message aux employés Dave Calhoun, le patron de l'avionneur américain.

Dans une interview sur CNBC, M. Calhoun a reconnu que le prix obtenu par l'ex-président Donald Trump lors de la renégociation du contrat sur Air Force One début 2018 avait été trop bas et n'aurait pas dû être fixé à l'avance. "Presque tous les secteurs font face à des défis liés à l'approvisionnement, l'inflation, la main d'œuvre et la situation macro-économique - et nous ne sommes certainement pas un cas à part", a ajouté le dirigeant dans son courrier aux salariés.

De juillet à septembre, la perte par action de Boeing, ajustée des éléments exceptionnels, a été de 6,18 dollars, là où les analystes avaient tablé sur une hausse de 2 cents. Son chiffre d'affaires s'est établi à 16 milliards de dollars, en hausse de 4% sur un an mais loin des 17,9 milliards de dollars espérés par le marché. Au rang des bonnes nouvelles cependant, Boeing s'est dit en bonne voie pour atteindre un flux de trésorerie disponible positif (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

STMicroelectronics fait mieux que prévu avec un résultat net de plus d'un milliard de dollars au troisième trimestre
Ce chef-d'œuvre de Rubens pourrait rapporter une fortune aux enchères
Plombé par des centrales nucléaires à l'arrêt, EDF se dirige vers une perte colossale
TotalEnergies : résultat "record" au troisième trimestre, le bénéfice explose
"EDF traverse une crise sérieuse", pour Luc Rémont, futur PDG