La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,16 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1925
    -0,0054 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    40 718,96
    +1 093,64 (+2,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,68 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3827
    -0,0067 (-0,48 %)
     

Boeing demande l'immobilisation de certains 777 suite à un incendie de moteur

·2 min de lecture

Boeing a demandé l'immobilisation au sol de 128 de ses avions de type 777 dans le monde entier dimanche, ce que United Airlines a fait au lendemain d'un spectaculaire incendie de réacteur sur l'un de ses appareils. Un Boeing 777-220 de la compagnie United Airlines, qui venait de décoller samedi de Denver (Colorado) pour Honolulu (Hawaï) avec 231 passagers et 10 membres de l'équipage, a dû faire demi-tour en urgence après l'incendie de son réacteur droit. L'appareil a pu se poser sans encombre sur l'aéroport de Denver et aucun de ses occupants n'a été blessé. Pendant que l'avion regagnait l'aéroport, une pluie de débris, certains de grande taille, sont tombés sur une zone résidentielle de Broomfield, une banlieue de Denver. Personne n'a été blessé au sol, selon les autorités locales.

Après l'annonce dimanche par l'autorité fédérale américaine de régulation de l'aviation (FAA) d'inspections supplémentaires sur certains avions commerciaux de type Boeing 777, United Airlines, la compagnie victime de l'incident, les deux principales compagnies japonaises, JAL et ANA, et Korean Air, la plus grande compagnie aérienne de Corée du sud, ont cloué au sol leurs appareils dotés d'un moteur similaire à celui qui a causé problème.

À lire aussi — Après une année noire, Boeing n'est plus la première firme de défense et d'aérospatiale américaine

L'Office national des transports et de la sécurité des États-Unis enquête également sur l'incident, au cours duquel personne n'a été blessé. "Pendant que l'enquête est en cours, nous avons recommandé de suspendre les opérations des 69 avions 777 en service et des 59 avions en stock équipés de moteurs Pratt & Whitney 4000-112", a déclaré Boeing dans un communiqué.

United a déclaré qu'il avait volontairement retiré 24 Boeing 777 du service et s'attendait à ce que "seul un petit nombre de clients soit incommodé". Japan Airlines (JAL) et All Nippon Airways (ANA) ont annoncé avoir immobilisé au sol respectivement 13 et 19 avions équipés de moteurs PW4000, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Microsoft, Total... Les 15 entreprises dans le monde qui ont versé le plus de dividendes en 2020
Tesla aurait déjà gagné un milliard de dollars en pariant sur le bitcoin
La France est l'un des pays où les dividendes ont le plus chuté en 2020
Intermarché menacé par Bercy d'une amende de 150,75 millions d'euros
Covid-19 : 20,5 millions d'années de vie ont été perdues par rapport à l'espérance moyenne