La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    36 014,03
    -3 370,34 (-8,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3922
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Boeing contre Airbus : au décollage de l’A380 et du 787 Dreamliner

·2 min de lecture

En difficulté après de grosses pertes financières dues à la désorganisation de sa production, Boeing décide de se reprendre en main dans ce nouvel épisode de Guerres de Business. De son côté, Airbus rayonne... jusqu’à descendre brutalement de son piédestal. En juin 2000, le constructeur européen fête ses 35 ans, et son PDG peut l’affirmer : le consortium Airbus est désormais le leader mondial du marché de l’aéronautique. Les sociétés française, allemande et espagnole décident alors de changer de statut : Airbus devient une vraie entreprise, filiale d’EADS.

La même année, Airbus annonce la construction de l’A380, plus grand avion de passagers jamais fabriqué. La stratégie de l’entreprise repose sur un postulat simple : le trafic aérien est en pleine croissance et les voyageurs feront de long voyages avec des escales, d’où l’intérêt des gros porteurs. Chez Boeing, le raisonnement de base est le même, mais la stratégie diffère. Pour les Américains, les avions de taille moyenne sont le futur, pour des trajets sans correspondance. Malgré un scandale particulièrement nocif, Boeing lance le projet de cet avion de taille moyenne : le 787 Dreamliner.

Ecoutez l’épisode 5 :

Alors que l’Union Européenne et les États-Unis frôlent la guerre commerciale sur la question des subventions gouvernementales au secteur de l’aéronautique, le tout premier A380 est en construction. Seulement, un souci de communication entre Français et Allemands aboutit à une erreur qui leur coûte très cher. Les pertes se chiffrent à plusieurs milliards de dollars, le cours de l’action EADS chute de 26%, des commandes sont annulées... Pendant ce temps, Boeing connaît le succès. Avant même son premier vol, le 787 est le modèle le plus vendu de l’histoire du constructeur.

>> Réécoutez le premier épisode : Boeing vs Airbus - Ça donne des ailes !

>> Réécoutez le deuxième épisode : Paré au décollage !

>> Réécoutez le troisième épisode : Les pirates de l’air

>> Réécoutez le quatrième épisode : Une alliance contre nature (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Fnac Darty s'engage à rembourser son PGE d’ici avril et au retour des dividendes
Le profil inédit de la plus jeune Américaine jamais envoyée dans l’espace
Spotify se lance à l’assaut de nouveaux pays
Cdiscount lourdement sanctionné pour manquements en matière d’information de ses clients
Vaccin : la bonne nouvelle de Sanofi