La bourse ferme dans 2 h 11 min
  • CAC 40

    6 357,55
    +69,22 (+1,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 991,86
    +39,41 (+1,00 %)
     
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,2139
    +0,0054 (+0,45 %)
     
  • Gold future

    1 835,10
    +11,10 (+0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    41 421,13
    -120,55 (-0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 396,00
    +8,10 (+0,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,47
    +0,65 (+1,02 %)
     
  • DAX

    15 322,66
    +122,98 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 015,24
    +51,91 (+0,75 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4089
    +0,0037 (+0,27 %)
     

Boeing : les avions sont “une classe d'actifs précieuse", l’avionneur cherche à rassurer sur les commandes

·1 min de lecture

Boeing cherche à calmer les inquiétudes sur ses perspectives. L'avionneur américain assure que ses clients ont de quoi financer leurs achats d'avions. "Malgré les impacts sans précédent du Covid-19 sur l'industrie aérospatiale dans le monde, il reste des liquidités sur le marché pour nos clients, et nous nous attendons à ce que la situation continue à s'améliorer à mesure que les voyages commenceront à rebondir", a souligné Tim Myers, responsable de Boeing Capital. "Les financiers et les investisseurs comprennent la résilience de l'industrie et les fondamentaux à long terme qui font des avions une classe d'actifs précieuse", a-t-il ajouté à l'occasion de la publication d'un rapport sur les financements utilisés pour payer les avions commandés.

En 2020, les montants dépensés pour acheter des avions commerciaux ont reculé de 40% dans l'ensemble du secteur, à 59 milliards de dollars, estime Boeing. Il y avait suffisamment de liquidités à la fin de l'année pour financer les livraisons, assure la compagnie. Et pour la suite, "nous nous attendons à ce que les marchés continuent à se remettre de la crise et à ce que le coût du capital reste bas". Les clients de Boeing ont principalement financé leurs achats via l'argent à leur disposition dans leurs coffres, des emprunts auprès des banques ou des levées de fonds sur les marchés, précise l'entreprise. Les loueurs d'avions ont par ailleurs continué à grignoter des parts de marché et possèdent désormais 46% des appareils en circulation dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Joe Biden autorise la vente d’avions de chasse F-35 aux Emirats arabes unis pour un montant colossal, les Démocrates en colère
Instagram : cette nouveauté qui vise à faire baisser la pression sociale
Coinbase : entrée fracassante en Bourse, la cryptoéconomie débute une nouvelle ère
Baidu, le Google chinois, face à des vents contraires : le conseil Bourse du jour
Confinement : Axa condamné à indemniser 3 restaurants