La bourse est fermée

Boeing 737 MAX : le Congrès reçoit des documents préoccupants sur la sécurité des avions

Les révélations se suivent et les mauvaises nouvelles s'accumulent pour Boeing. La crise du 737 MAX n'en finit plus pour le constructeur américain. Dernier épisode : l'avionneur a transmis, de sa propre initiative, à la commission des Transports du Congrès américain de nouveaux documents préoccupants semblant mettre en cause la réponse du groupe aux problèmes de sécurité entourant l'avion. Le constructeur américain a envoyé ces documents lundi 23 décembre "tard dans la soirée", soit après l'annonce de la démission, avec effet immédiat, de son directeur exécutif, Dennis Muilenburg, a indiqué un assistant de cette commission sans dire si les deux éléments étaient liés.

La commission des Transports mène actuellement une enquête sur le 737 MAX, cloué au sol depuis mars à la suite de deux accidents meurtriers qui ont fait 346 morts. L'assistant n'a en revanche pas précisé si ces documents relataient la situation avant ou après les accidents de Lion Air et d'Ethiopian Airlines, survenus en octobre 2018 et mars 2019. Il s'est également refusé à en dévoiler le contenu exact.

Tableau "très inquiétant"

Le régulateur aérien américain (FAA) a de son côté confirmé avoir aussi reçu ces documents. "Le personnel continue d'examiner ces dossiers mais, à l'instar d'autres dossiers précédemment divulgués par Boeing, ils semblent montrer un tableau très inquiétant", a expliqué l'assistant au Congrès, probable allusion à la révélation il y a quelques mois de messages internes d'un ancien pilote d'essai de Boeing, Mark Forkner, dont les courriels évoquant des problèmes sur le simulateur de vol du 737 Max en 2016 avaient fait la Une des journaux.

>> A lire aussi - Boeing 737 Max : pourquoi la facture sera beaucoup plus lourde que prévu

Selon la commission, les nouveaux documents évoquent à la fois la préoccupation exprimée par des employés de Boeing "sur l'engagement de l'entreprise concernant la sécurité" et "les efforts de certains employés pour que les projets de production [...] ne soient pas

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Grève : Marseille en panne de carburant ?
Luc Besson pourra finalement garder ses cerfs
Acheter des cigarettes à la sauvette pourrait vous coûter 135 euros d'amende
"La lutte contre la fraude fiscale doit pouvoir rapporter encore plus"
APL : la réforme est décalée au 1er avril 2020