La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 874,51
    +1 476,30 (+4,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Boeing : le 737 MAX bientôt de retour dans le ciel chinois ?

·1 min de lecture

Après les États-Unis et l’Europe, le 737 MAX va-t-il faire son retour dans le ciel chinois ? La question se pose alors que, selon une information de Bloomberg, Pékin s’est dit ouvert à un retour dans son espace aérien du bimoteur, mis en cause dans deux crashs mortels en 2018 et 2019 et cloué au sol durant plus de deux ans. L’avion pourrait prochainement reprendre des vols d’essai dans l’Empire du Milieu, alors que le MAX est désormais recertifié dans la majorité du monde, après des modifications apportées à son système anti-dérochage MCAS, mises en cause dans les drames de Lion Air puis Ethiopian Airlines.

Si les détails de ces vols d’essai n’ont pas encore été finalisés, Bloomberg affirme que 35 ingénieurs et techniciens du géant de l’aéronautique américain pourraient être envoyés en Chine d’ici la fin du mois de juillet pour y participer. Toutefois, la reprise de vols commerciaux à bord du 737 MAX en Chine pourrait prendre encore plusieurs mois, comme ce fut le cas aux États-Unis et en Europe, où l’autorisation de la reprise des vols n’est intervenue que plusieurs semaines après le premier vol de certification.

Le retour en piste de l’ancien avion-star de Boeing pourrait également dépendre de la guerre commerciale que se livrent également les deux pays, alors que le 737 MAX pourrait être utilisé comme une monnaie d’échange dans les négociations sino-américaines autour du secteur stratégique de l’aviation. Le retour du bimoteur dans le ciel chinois est également hautement stratégique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un nouveau service de compte bancaire destiné aux professionnels
Grève aux aéroports de Paris : pas de perturbations du trafic ce vendredi matin
Bourse de Paris : rebond à +0,90 % à l'ouverture
L'Oréal, une formidable machine à brevets au service de la "clean beauty"
Comment le Crédit agricole a perdu près de 50 millions dans Skyrock

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles