La bourse ferme dans 5 h

Boeing 737 Max et 787 Dreamliner : le régulateur américain a-t-il ignoré les alertes de sécurité ?

Le ciel s’obscurcit de nouveau pour le régulateur aérien américain. Selon deux élus démocrates, la Federal Aviation Administration (FAA) a décidé d’écarter deux spécialistes techniques de l’agence qui alertaient sur des problèmes de sécurité "potentiellement catastrophiques" sur les 737 MAX et 787 Dreamliner. Les problèmes concernaient le câble de direction pour le bimoteur et le système de protection des réservoirs de carburants pour le Dreamliner, explique Reuters.

Dans une lettre adressée au Congrès, Peter DeFazio, président du comité des Transports et des Infrastructures à la Chambre des représentants, et Rick Larsen, président du sous-comité de l'Aviation, estiment que ces nouvelles révélations soulèvent "des questions sur la manière dont l'agence évalue la validité des problèmes de sécurité soulevés par ses propres experts". Les législateurs, qui enquêtaient sur deux crashs meurtriers du 737 MAX, ont demandé des réponses détaillées à ces accusations à la FAA avant le 21 novembre.

Négligence volontaire ?

De son côté, le porte-parole de Boeing, Gordon Johndroe, a affirmé que le constructeur était conscient de ces deux problèmes et était "confiant sur le fait que chacun a été correctement pris en compte et traité par Boeing, soigneusement examiné et approuvé par la FAA, et traité en totale conformité avec les processus régissant l'examen et la résolution de ces problèmes". Un porte-parole de la FAA a déclaré de son côté que l'agence répondrait directement aux législateurs.

>> A lire aussi - 737 MAX : le patron de Boeing malmené devant les élus américains

Les deux élus démocrates s’inquiètent également du fait que Boeing "aurait commencé à produire environ 40 avions avant l’approbation de la FAA. Si cela est exact, c’est un fait étonnant qui suggère une négligence volontaire du régulateur aérien ou un système de surveillance défectueux qui doit absolument être réglé", estiment Peter DeFazio et Rick Larsen. Pire, malgré les doutes des analystes sur la sécurité des avions,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Boeing 737 Max : le régulateur américain accusé d'avoir menti au Congrès
Boeing 737 MAX : le régulateur aérien des Etats-Unis épinglé par des experts
Boeing : le régulateur américain évoque des risques de fissures sur les 737 NG
737 MAX : un ingénieur de Boeing accuse sa direction d'avoir privilégié le profit à la sécurité
737 MAX : le patron de Boeing malmené devant les élus américains