La bourse ferme dans 8 h 13 min
  • CAC 40

    7 120,93
    -12,90 (-0,18 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 244,77
    -13,05 (-0,31 %)
     
  • Dow Jones

    35 368,47
    -543,34 (-1,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,1338
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 813,70
    +1,30 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    36 485,46
    -748,87 (-2,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 168,15
    +158,77 (+15,73 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,10
    +0,67 (+0,78 %)
     
  • DAX

    15 772,56
    -161,16 (-1,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 535,47
    -28,08 (-0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 506,90
    -386,86 (-2,60 %)
     
  • S&P 500

    4 577,11
    -85,74 (-1,84 %)
     
  • Nikkei 225

    27 467,23
    -790,02 (-2,80 %)
     
  • HANG SENG

    24 072,84
    -39,94 (-0,17 %)
     
  • GBP/USD

    1,3597
    -0,0001 (-0,01 %)
     

Bluehole publie un article de fond sur la récente réglementation chinoise en matière de vapotage

·5 min de lecture

SHENZHEN, Chine, December 03, 2021--(BUSINESS WIRE)--Le principal média chinois dédié au vapotage, Bluehole New Consumption, publie aujourd'hui un article de fond sur les dernières mises à jour de la réglementation sur le vapotage en Chine.

Vous trouverez ci-dessous la version intégrale de l'article traduit en français :

Le 2 décembre 2021, l'Administration chinoise du monopole de l'État sur le tabac a publié le projet de réglementation relative aux cigarettes électroniques, après que l'organisme de réglementation ait publié le 30 novembre 2021 l'exposé-sondage sur les normes nationales relatives à ces dernières. La Chine avait précédemment annoncé son intention de soumettre les cigarettes électroniques à la loi sur le monopole du tabac le 26 novembre dernier, conférant dès lors un statut juridique aux cigarettes électroniques.

Les dernières mises à jour de la réglementation ont levé les incertitudes quant à l'avenir de l'industrie chinoise du vapotage, ouvrant de ce fait la voie à un développement durable de cette industrie.

Selon iiMedia Research Group, le potentiel du marché des cigarettes électroniques en Chine est passé de 550 millions RMB (86 millions USD) en 2013 à 8,38 milliards RMB (1,31 milliard USD) en 2020, soit une croissance annuelle composée de 72,5 % sur huit ans.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, la Chine compte plus de 300 millions de fumeurs, soit presque un tiers du total mondial. Plus de la moitié des hommes adultes chinois fument actuellement du tabac. En revanche, le taux de pénétration des cigarettes électroniques auprès des fumeurs chinois est inférieur à 1 %, confirmant le gigantesque potentiel de développement du marché chinois de ces produits.

La reconnaissance légale constitue un signal positif indiquant que le vapotage pourrait continuer à être utilisé comme un moyen de réduction des risques et aider plus de 300 millions de fumeurs chinois, améliorant ainsi considérablement la santé publique du pays.

Par ailleurs, le dernier projet de réglementation impose aux fabricants de produits de vapotage l'obtention d'une licence de production. La barre est ainsi placée très haut pour les fabricants de produits de vapotage en matière de fonds, d'installations, d'équipements et de technologies. Seuls les fabricants habilités pourront se lancer dans la production de cigarettes électroniques.

L'exposé-sondage relatif aux normes nationales sur les cigarettes électroniques publié le 30 novembre présente de nombreuses exigences concernant les dispositifs, les matériaux, la nicotine et les additifs. Mais surtout, l'exposé-sondage impose à tous les dispositifs de vapotage d'intégrer des conceptions visant à empêcher les enfants de les utiliser une première fois à mauvais escient.

Selon l'exposé-sondage, les futures normes nationales établiront des exigences de qualité spécifiques pour les produits de vapotage, imposant aux fabricants d'améliorer la sécurité des produits. On s'attend à ce que seuls les acteurs responsables du secteur disposant d'une assurance qualité soient en mesure de se conformer aux normes. À terme, les normes contribueront au développement durable du secteur et offriront aux consommateurs des produits plus fiables.

Sur le plan commercial, les normes devraient accélérer la concentration du marché et profiter aux leaders du secteur attestant d'une gestion intégrale de la sécurité. À titre d'exemple, les normes de sécurité appliquées par SMOORE ont satisfait à tous les tests PMTA ainsi qu'à 134 tests effectués en interne. C'est la seule entreprise chinoise disposant des capacités de tests non cliniques PMTA et d'évaluation des risques sanitaires PMTA.

Dans un contexte mondial, les autorités de réglementation de la santé publique font habituellement confiance et approuvent les produits fabriqués par les leaders du marché, qui bénéficient d'une avance technologique et dont la fiabilité est démontrée par des données scientifiques. Aux États-Unis, par exemple, British America Tobacco et Altria sont les seules entreprises dont les produits ont été approuvés par la Food and Drug Administration (FDA) dans le cadre d'une demande préalable à la commercialisation du tabac (PMTA). L'Administration chinoise du monopole de l'État sur le tabac exige également que toutes les cigarettes électroniques vendues en Chine soient enregistrées et que les fabricants de produits du tabac présentent des preuves scientifiques relatives à la sécurité de leurs produits.

Néanmoins, le nouveau projet de réglementation n'a que peu d'impact sur les cigarettes électroniques exportées, dans la mesure où elles sont conformes aux lois, réglementations et normes des pays de destination. Par conséquent, le texte est plutôt favorable aux entreprises de vapotage dont la majeure partie du chiffre d'affaires provient des marchés étrangers.

Capitale mondiale de la fabrication de dispositifs de vapotage, Shenzhen détient près de 90 % des parts du marché mondial du vapotage. Les normes imposées à l'échelle nationale et le projet de réglementation modifieront radicalement l'industrie du vapotage à Shenzhen. En effet, les fabricants locaux devront désormais privilégier la technologie et non plus les coûts. SMOORE, leader mondial du vapotage, se prépare également à lancer la nouvelle génération de la technologie d'atomisation FEELM en décembre.

Pour lire l'article original, rendez-vous sur : https://www.bluehole.com.cn/news/detail/47806

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211203005454/fr/

Contacts

Frankie Chen
Frankie.chen@smoorecig.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles