La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    38 954,25
    -2 036,20 (-4,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Bloom, un incubateur pour les femmes entrepreneures quadra

·2 min de lecture

Bloom by Force Femmes, c’est la nouvelle initiative que l’association de Véronique Morali a lancée le 15 avril. Objectif, aider des créatrices d’entreprises à passer au stade supérieur grâce au soutien de mentors.

C’est une nouvelle étape pour Force Femmes, l’association créée par Véronique Morali, Anne Méaux et Françoise Holder en 2005. "A l’époque, nous avions pour but d’aider les femmes au chômage de plus de 45 ans, puis des créatrices, rappelle Véronique Morali, présidente de Fimalac développement et de Webedia. "Cette fois, nous lançons Bloom, un incubateur/accélérateur pour des femmes de 40 ans et plus qui ont créé leur entreprise depuis plus de trois ans et qui ont besoin de passer à la vitesse supérieure." Un programme d’accompagnement en 100 jours, lancé le 15 avril lors d’une réunion qui s’est tenue en partie à distance et en partie chez Image 7, la société de communication d’Anne Méaux.

Un programme basé sur le mentorat et l'intergénérationnel

Qu’elles soient souffleuse de verre, créatrice de mobilier, architecte d’intérieur ou fondatrice d’une société de transport, dix femmes participent à la "promotion test" du programme, qui doit ensuite être déployé à plus grande échelle, avec un lieu qui lui sera dédié. Toutes sont confrontées à des problématiques assez classiques d’accélération de l’activité qu’elles ont créée, et dont elles ont témoigné tour à tour. "J’ai besoin de faire un vrai état des lieux, de trouver d’autres prospects, d’autres clients", explique l’une d’entre elles. "Je veux passer à l’étape supérieure", déclare une autre. Une des participantes souhaite tester une deuxième activité susceptible de compléter celle qu’elle a déjà développée, d’autres ont besoin de trouver des contacts à l’international ou encore de sortir d’une routine qui leur donne l’impression de stagner.

Lire aussi

"Chacune va bénéficier d’un accompagnement personnalisé", souligne Véronique Morali, qui a fait appel à son réseau amical et professionnel pour créer des paires de mentors et de mentorées. Sibylle Le Maire (groupe Bayard), Elisabeth Sandager (L’Oréal), Corinne Pollier (Weight Watchers) ou encore Nicolas Bailly (Carvivo) et Raphael Beziz (Youmeo) ont accepté d’être mentor[...]

Lire la suite sur challenges.fr