La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 437,95
    +556,14 (+1,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Quand il y a bloc, ça débloque

·1 min de lecture

Pour ceux qui en doutaient encore, la réponse est là, placardée sur le tableau noir de ce Hongrie-France (1-1) : l'équipe de France ne changera pas. Parce que Didier Deschamps n'a pas changé non plus. Parce qu'elle n'a, a priori, pas de raison de le faire, elle qui reste sur un titre mondial, où personne n'aurait eu l'idée de contester sa suprématie. Dans son refus d'évoluer, elle est donc magnifiée par ses qualités et plombée par ses défauts d'antan. Parmi ceux-ci, il y en a un qui brille comme une lampe qu'on n'arrive plus à éteindre, ni à dévisser, une fois la nuit tombée : son absence de solution et de créativité offensive face aux blocs bas.

Bloc party


Cette rencontre face à la Hongrie en aura été une illustration édifiante. Disposés en 4-3-3, les Bleus ont commencé la rencontre piano piano, à moitié parce qu'il n'y avait pas lieu de s'exciter, mais aussi parce qu'ils se sont vite cassés les dents…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles