La bourse ferme dans 5 h 56 min
  • CAC 40

    6 134,33
    +87,02 (+1,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 578,17
    +39,29 (+1,11 %)
     
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0589
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 827,60
    +2,80 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    19 962,41
    -431,17 (-2,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    461,42
    -0,37 (-0,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,98
    +1,41 (+1,29 %)
     
  • DAX

    13 308,79
    +122,72 (+0,93 %)
     
  • FTSE 100

    7 340,30
    +81,98 (+1,13 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2267
    -0,0003 (-0,02 %)
     

Blizzard promet que Diablo IV n’aura pas de microtransactions honteuses

Plusieurs employés de Blizzard ont partagé la même déclaration sur le business model de Diablo IV. L’entreprise insiste sur le fait qu’il n’y aura pas de microtransactions critiquables.

Pendant la conférence Xbox diffusée le dimanche 12 juin, le studio Blizzard (qui est maintenant une propriété de Microsoft) a partagé plusieurs informations sur Diablo IV. Le RPG orienté action doit être disponible en 2023. Alors que la sortie se profile à l’horizon, beaucoup s’interrogent sur la nature du modèle économique que retiendra l’entreprise pour gagner de l’argent avec son jeu.

Ces inquiétudes sont réelles à cause de Diablo Immortal, adaptation mobile gratuite qui noie les joueurs et les joueuses dans un système qui parait uniquement pensé pour les microtransactions, jusqu’à l’absurde — les témoignages s’accumulent sur les réseaux sociaux, Reddit ou les forums pour se plaindre de ces micro-achats, qui sont mal dosés.

Mais pour Diablo IV, cela ne devrait pas aller aussi loin.

« Pour être clair, Diablo IV est un jeu vendu au prix fort destiné à une audience sur PC, PlayStation et Xbox », indique Rod Fergusson, en charge de la marque Diablo. Son message, publié le 12 juin sur Twitter, a été repris par Mike Ybarra, président de Blizzard, et paraphrasé par Adam Fletcher,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles