Marchés français ouverture 8 h 5 min
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • BTC-EUR

    52 708,54
    -194,37 (-0,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     

Blinken et Le Drian devraient se rencontrer jeudi

·2 min de lecture

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken devraient rencontrer le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian jeudi en marge de l'assemblée générale des Nations unies, a déclaré un représentant du département d'Etat américain.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken devraient rencontrer le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian jeudi en marge de l'assemblée générale des Nations unies, a déclaré un représentant du département d'Etat américain.

Paris a décidé la semaine dernière de rappeler ses ambassadeurs à Washington après l'annulation soudaine par l'Australie d'un contrat de fourniture de sous-marins français au profit d'un partenariat stratégique avec les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.

Le représentant américain a ajouté mercredi soir que les Etats-Unis "saluaient l'engagement profond de la France dans la région Indo-Pacifique", après que le président américain Joe Biden et son homologue français Emmanuel Macron se sont entretenu par téléphone avant de publier un communiqué commun.

En parallèle, le Premier ministre australien a reconnu mercredi soir que le président français Emmanuel Macron lui menait la vie dure après la rupture d'un contrat de sous-marins, mais Scott Morrison promet d'être "patient" pour restaurer les relations avec la France.

S'exprimant à Washington dans la soirée, M. Morrison a expliqué qu'il avait tenté de joindre M. Macron mais que l'entretien n'avait "pas encore" eu lieu.

"Mais nous serons patients. Nous comprenons leur déception", assure M. Morrison, une semaine après que l'Australie a rompu sans avertissement le contrat portant sur l'achat de douze sous-marins français à propulsion conventionnelle pour une valeur de 90 milliards de dollars australiens (55 milliards d'euros).

Parallèlement à cette rupture de contrat, l'Australie avait annoncé l'acquisition d'au moins huit sous-marins à propulsion nucléaire américains ou britanniques, après des mois de négociations secrètes, ce qui avait suscité la colère de Paris.

En rétorsion, la France avait annulé une soirée de gala à Washington censée célébrer les relations franco-américaines, et avait rappelé ses ambassadeurs à Washington et Canberra, accusant les deux pays de lui avoir porté[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles