La bourse ferme dans 6 h 53 min
  • CAC 40

    6 299,33
    +12,26 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 033,56
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,2028
    +0,0048 (+0,40 %)
     
  • Gold future

    1 786,90
    +6,70 (+0,38 %)
     
  • BTC-EUR

    47 444,68
    -920,31 (-1,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 305,11
    -86,60 (-6,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,13
    0,00 (0,00 %)
     
  • DAX

    15 453,28
    -6,47 (-0,04 %)
     
  • FTSE 100

    7 031,41
    +11,88 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3887
    +0,0047 (+0,34 %)
     

Blanquer: "nous avons sauvé l'essentiel" pour les écoles

·2 min de lecture

Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer estime qu'un "chemin d'équilibre" a été trouvé en fermant les écoles, collèges et lycées pendant trois à quatre semaines, comprenant des vacances scolaires.

Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a estimé jeudi 1er avril qu'un "chemin d'équilibre" avait été trouvé en fermant les écoles, collèges et lycées pendant trois à quatre semaines comprenant des vacances scolaires."Nous avons sauvé l'essentiel", avec un temps de pause qui est "essentiellement du temps de vacances", a dit M. Blanquer sur RTL Mercredi soir, et les vacances scolaires de printemps unifiées sur tout le territoire à partir du 12 avril.

La semaine du 5 au 12 avril, "les cours pour les écoles, collèges et lycées se feront à la maison, sauf pour les enfants des soignants et de quelques autres professions, de même que les enfants en situation de handicap", a indiqué le chef de l'Etat. Elle sera suivie de deux semaines de vacances à partir du 12 avril, pour toutes les zones, avant une rentrée le 26 avril en présentiel dans les écoles et en distanciel pendant une semaine de plus dans les collèges et lycées. Une "solution de raison, c'est-à-dire d'équilibre", a commenté M. Blanquer.

"L'année la moins anormale possible"

"Nous savions bien que nous devions prendre des mesures de dernier ressort"."Nous avons trouvé un chemin d'équilibre, face à la contrainte avons pris les mesures qu'il fallait", a-t-il poursuivi. "Les élèves français auront eu l'année la moins anormale possible, la plus continue", s'est-il aussi félicité, alors que les établissements scolaires s'apprêtent à fermer pour la première fois depuis le printemps 2020, "une petite parenthèse en avril".

Pourquoi ne pas avoir décrété trois semaines de vacances comme le réclamaient certains, à partir de la semaine prochaine ? "Nous cherchons de la continuité pédagogique et à diminuer les interactions sociales, c'est ce qui se passe avec l'enseignement à distance", a répondu M. Blanquer. Il a aussi souligné qu'il y aurait des "activités de plein air pour les enfants et les ados" pendant la période "scolaire" de ces trois semaines. Interrogé sur la possibilité de fermer les écoles une semaine de [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi