La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 239,93
    -17,88 (-0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

BlackRock réduira son soutien aux résolutions pro-climat des actionnaires

Le géant de la gestion d’actifs BlackRock a déclaré qu’il soutiendrait moins de résolutions d’actionnaires pro-climat, dans le sillage de la guerre en Ukraine qui fait grimper les besoins de financement en énergies, dont fossiles.

Au sein de BlackRock, on se défend d’un revirement stratégique. Reste que le colosse américain de la gestion d’actifs a annoncé dans (BlackRock Investment Stewardship), l’organisme chargé de sa politique actionnariale, qu’il ne soutiendrait proportionnellement pas autant de résolutions actionnariales pro-climat qu’en 2021.

“Après avoir soutenu 47% des résolutions actionnariales environnementales et sociales en 2021, le BlackRock Investment Institute note que nombre des résolutions liées au climat et soumises au vote en 2022 sont plus prescriptives ou contraignantes pour les entreprises”, explique la note, publiée le 10 mai. Cela nuirait à long terme à leur rentabilité et aux profits qu’en tireraient les actionnaires.

Changement de ton

Le discours du gestionnaire d’actifs se démarque des dernières grandes annonces de son CEO, Larry Fink. D’année en année, sa célèbre lettre aux actionnaires promeut le rôle bénéfique que pourrait jouer la finance dans la lutte contre le dérèglement climatique et contre l’accroissement des inégalités. En 2022, la star de Wall Street rappelait que . “Toutes les entreprises et tous les secteurs seront transformés par la transition vers un monde à zéro émission nette. La question est de savoir si vous serez leader ou suiveur”, écrivait-il. A court terme, le signal actuel mitige cette position.

Lire aussi

BlackRock dispose de 10.000 milliards de dollars d’encours, soit un peu plus de trois fois le PIB de la France. Ses prises de position donnent le la de la finance mondiale. Selon les estimations de l’universitaire Lucian Bebchuck, chercheur au sein de la Harvard Law School et auteur de l’article (Le spectre des trois géants, NDLR) la part des participations des trois plus gros hedge funds BlackRock, Vanguard et State Street dans les 500 premières entreprises américaines cotées est passée de 5% en 1998 à 20% en 2019.

Et leur pouvoir réel serait plus vaste encore, précisément au niveau des assemblées générales annuelles. Dans la mesure o[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles