La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    53 021,79
    +3 183,51 (+6,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

BlackRock met 100 millions de dollars au service de la transition énergétique

·2 min de lecture

Le plus gros gestionnaire d’actifs du monde a fait don de 100 millions de dollars au programme “Catalyst” du milliardaire américain Bill Gates, dédié au développement de technologies de rupture dans le secteur des énergies renouvelables.

Le gestionnaire d’actifs américain BlackRock, régulièrement fustigé pour son soutien aux énergies fossiles, a fait un don, via sa fondation, de 100 millions de dollars (85,3 millions d’euros) sur cinq ans au programme “Breakthrough Energy Catalyst” du milliardaire américain Bill Gates. Microsoft, Bank of America, General Motors, le BCG, Arcelor Mittal et American Airlines financent également le projet.

Lire aussi

“Catalyst”, comme l’appelle son fondateur, chapeaute des véhicules d’investissements qui serviront à développer et commercialiser quatre énergies vertes de pointe : le captage direct de CO², l’hydrogène vert, le stockage d'énergie de longue durée et les carburants durables pour l’aviation. “Pour éviter une catastrophe climatique, il faudra une nouvelle révolution industrielle”, a déclaré Bill Gates au micro de Bloomberg. “Nous devons rendre les technologies et les produits qui ne génèrent pas assez d’émissions aussi bon marché que ceux qui en produisent”. Et de poursuivre : “On bénéficie d’un effet de levier important parce qu’il y aura des financements gouvernementaux et des crédits d’impôts qui nous permettront d’alimenter des douzaines de projets.” Le fondateur de Microsoft espère à terme démocratiser l’usage de ces technologies vertes.

"Opportunité d'investissement"

Larry Fink, CEO de BlackRock, appelle depuis plusieurs années les financiers, investisseurs et actionnaires globaux à lutter contre le dérèglement climatique. Sa dernière des entreprises dont le groupe est actionnaire, en janvier 2021, soulignait que la crise climatique représentait “une opportunité d’investissement historique”, dans le financement de nouvelles technologies. Dans le même temps, du patron de BlackRock, pointant du doigt le fait que le gestionnaire d’actifs finançait les énergies fossiles à hauteur de 85 millions de dollars.

Lire aussi

Pour BlackRock, cet investissement important est le premier engagement philanthropique en matière de climat, et la subvention la plus élevée [...]

Lire la suite sur challenges.fr

Total obtient le soutien des actionnaires sur sa stratégie climatLe "Green Deal" européen doit compenser la hausse de la taxe carbone pour les ménagesHydrogène, matériaux, diversification: Michelin roule pour une énergie plus verteVoiture à hydrogène : pourquoi Hyundai y croit plus que d’autresComment Global Bioenergies est passé de l'automobile aux cosmétiques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles