Publicité
La bourse ferme dans 7 h 11 min
  • CAC 40

    7 666,79
    -4,55 (-0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 935,20
    -12,53 (-0,25 %)
     
  • Dow Jones

    39 134,76
    +299,90 (+0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0691
    -0,0016 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    2 377,80
    +8,80 (+0,37 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 145,14
    -1 346,51 (-2,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 345,59
    -14,74 (-1,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,05
    -0,24 (-0,30 %)
     
  • DAX

    18 228,38
    -25,80 (-0,14 %)
     
  • FTSE 100

    8 256,82
    -15,64 (-0,19 %)
     
  • Nasdaq

    17 721,59
    -140,64 (-0,79 %)
     
  • S&P 500

    5 473,17
    -13,86 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 055,37
    -279,95 (-1,53 %)
     
  • GBP/USD

    1,2649
    -0,0011 (-0,08 %)
     

Black Panther (TMC) : Le film avec Chadwick Boseman ovationné par Michelle Obama

© 2018 Marvel Studios

"Incarner le roi T’Challa dans Black Panther a été le grand honneur de sa carrière", confiait la famille de Chadwick Boseman dans un tweet annonçant son décès. Cet ultime message sur le compte de l’acteur a été "liké" déjà 7,7 millions de fois. Preuve, s’il en faut, de son immense popularité. Avant Black Panther, Chadwick avait campé deux icônes afro-américaines : la légende du base-ball Jackie Robinson dans 42 (2013) et James Brown dans Get on Up (2014). Dans l’armure de la Panthère noire, il est devenu une star planétaire, en même temps que le film explosait les compteurs : deux semaines après sa sortie, en février 2018, le film a presque égalé le record détenu par Le Réveil de la Force, septième volet de la saga Star Wars, avec 117 millions de dollars de recettes. À l’international, il a rapporté plus de 1,3 milliard de dollars.

Entre politique et fantaisie

Black Panther a été créé en 1966 par Stan Lee et Jack Kirby, le dessinateur de Spider-Man, au moment où, aux États-Unis, le mouvement Black Power militait pour les droits civiques. Cela ne pouvait que plaire à Chadwick Boseman, engagé dans le mouvement Black Lives Matter contre les discriminations raciales et les violences policières. "Le film est très différent des autres Marvel : il y a un vrai poids, une gravité, ce qui se passe à l’écran est très sérieux. Il y a de l’humour, mais ce n’est jamais forcé", expliquait-il. "Quand T’Challa porte son armure, il a cette agilité quasi animale. Et une fois qu’...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi