La bourse ferme dans 6 h 41 min
  • CAC 40

    6 671,24
    +10,65 (+0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 925,93
    +5,03 (+0,13 %)
     
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0501
    -0,0013 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 794,30
    -3,70 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 019,36
    -126,50 (-0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    394,67
    -7,37 (-1,83 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,98
    +0,97 (+1,35 %)
     
  • DAX

    14 264,84
    +3,65 (+0,03 %)
     
  • FTSE 100

    7 485,62
    -3,57 (-0,05 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    27 574,43
    -111,97 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    19 450,23
    +635,41 (+3,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2166
    -0,0039 (-0,32 %)
     

Black Friday 2022 : ces 5 pièges à éviter pour ne pas vous faire arnaquer

Black Friday
Black Friday

Fixé au vendredi 25 novembre, le Black Friday 2022 a, en pratique, déjà débuté un peu partout. Comme chaque année, il va attirer les accros au shopping, mais aussi les arnaques.

Black Friday, Cyber Monday : inconnues il y a encore quelques années, ces opérations commerciales importées des Etats-Unis sont devenues des incontournables en France. Limitées d'abord à un journée, elles ont même tendance à se prolonger et à se transformer en Black Week ou Cyber Week.

Une aubaine pour les accros au shopping et les prévoyants qui peuvent en profiter pour faire leurs courses de Noël à moindre coût. Mais aussi pour les cybercriminels et autres arnaqueurs, qui tentent de tirer parti de cette frénésie consumériste. Voici 5 pièges à éviter pour éviter des promotions trompeuses ou, plus grave, des arnaques malveillantes.

Les fausses promos

« Repérez et comparez en amont les prix des biens et services que vous désirez acheter pour vérifier la réalité des réductions de prix ». Le conseil émane de la DGCCRF (1), qui vient de publier un communiqué et une mise en garde sur le Black Friday. En effet, certains commerçants peu scrupuleux peuvent être tentés de gonfler le prix de référence d'un produit, de façon à afficher une remise plus importante et donc accentuer artificiellement le sentiment de bonne affaire. La pratique n'est pas rare, même si elle est illégale.

Lire la suite sur MoneyVox

VIDÉO - Black Friday : nos conseils pour éviter les fausses promos

Voir également

- Ce crédit d'impôt de 620 euros (en moyenne) que des milliers de parents oublient de réclamer
- Bretagne : quelle banque est la moins chère de la région ?
- Livret hydrogène ou éco-parking rapportant 6% à 12% ? Attention aux faux placements verts !