La bourse ferme dans 5 h 57 min

BL-Global Flexible : un fonds diversifié qui se protège avec des mines d’or

Guy Wagner, administrateur-directeur de BLI-Banque de Luxembourg Investments, était à l’hôtel George V à Paris le 21 janvier pour présenter, devant plus d’une centaine d’investisseurs, ses anticipations de marché et la gestion du fonds BL-Global Flexible.

Le fonds diversifié BL-Global Flexible (code LU0211340665) d’un encours de 1,4 milliard d’euros, affiche de solides performances, en hausse de 21,5% sur un an au 20 janvier (97e sur 1.353 produits selon Quantalys), 25,9% en trois ans (24e sur 861), 28% en cinq ans (79e sur 614) et 54% en huit ans (149e sur 385).

Guy Wagner, constate une croissance économique devenue structurellement plus faible dans les pays de l’OCDE, en raison d’une démographie vieillissante, d’une productivité moins dynamique et d’un surendettement généralisé. Mais cette croissance est aussi devenue plus stable, grâce au poids croissant des services au détriment de l’industrie et à la bonne résistance des dépenses de consommation (deux tiers du PIB américain).

L’économie de la zone euro est plus dépendante de la conjoncture internationale. Selon le gérant, la faible inflation des pays du G7, qui évolue autour de 1,5%, est intégrée dans le prix des actifs financiers. Peu probable à court terme, une surprise à la hausse de l’inflation bousculerait la hiérarchie des placements financiers.

Croissance molle et soutien des Banques centrales 

Cette croissance molle de la décennie passée a entrainé une baisse marquée des taux directeurs au Japon, en Europe et aux États-Unis. Le rendement des emprunts d’État a lui aussi diminué, tout comme la vélocité de la monnaie.

La création monétaire des Banques centrales et des politiques budgétaires moins restrictives devraient soutenir la conjoncture en 2020. Mais la tendance à la «déglobalisation» constitue un risque à plus long terme.

Guy Wagner constate que la performance élevée des Cliquez ici pour lire la suite