Marchés français ouverture 3 h 52 min
  • Dow Jones

    33 815,90
    -321,41 (-0,94 %)
     
  • Nasdaq

    13 818,41
    -131,81 (-0,94 %)
     
  • Nikkei 225

    28 983,31
    -204,86 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,2026
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    29 023,04
    +267,70 (+0,93 %)
     
  • BTC-EUR

    41 627,20
    -3 195,08 (-7,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 134,84
    -108,22 (-8,71 %)
     
  • S&P 500

    4 134,98
    -38,44 (-0,92 %)
     

Un bitcoin vendu aux enchères 243.363 euros!

·2 min de lecture

Pour sa première vente aux enchères en France, le bitcoin a pulvérisé tous les records en atteignant la somme pharamineuse de 243.363 euros. Les autres lots ont été vendus à des montants plus en accord avec le cours du bitcoin. Le montant de la vente ira dans les poches de l'Etat français si la personne chez qui les bitcoins ont été saisis est reconnue coupable.

Pour la première fois de son histoire, l’Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués, l’AGRASC, a décidé de vendre aux enchères des bitcoins saisis dans le cadre d’une enquête judiciaire. A l’automne dernier, suite à une affaire entre les mains du département "cyber" du parquet de Paris, l’Agence a mandaté l’étude Kapandji Morhange, spécialisée dans les ventes judiciaires de biens incorporels, pour la vente aux enchères d’un peu plus de 600 bitcoins. Se déroulant essentiellement en ligne, la vente a commencé ce mercredi 17 mars. Habituellement, ce sont plutôt les voitures, les œuvres d’art ou les antiquités qui partent sous le marteau d’un commissaire-priseur, mais depuis 2015 une loi autorise les maisons d’enchères à vendre des biens meubles incorporels, dont les monnaies numériques font partie.

Pic historique le week-end dernier

"On a bien fait de prendre notre temps", dans la préparation de l'événement, se félicite son commissaire-priseur Ghislaine Kapandji: au début des préparatifs en septembre dernier, le prix d'un bitcoin était d'environ 10.000 dollars... Bien loin du , donnant à la vente de ces 611 bitcoins une toute autre dimension.

La plus célèbre des monnaies virtuelles a connu au cours des douze derniers mois. Le 12 mars 2020, alors que plusieurs pays annoncent un confinement, le bitcoin plonge sous les 5.000 dollars. Depuis, les cours ont joué les montagnes russes, perdant parfois 20% en une journée ou gagnant 100% sur une semaine. Le coronavirus a semé doute et incertitude tandis que les banques centrales ont déversé des liquidités pour éviter un effondrement de l’économie mondiale. La folie des marchés n’a plus connu de limite quand les autorités américaines ont décidé d’assouplir la réglementation des cryptomonnaies en décembre dernier. Les hedge funds, gorgés de ces liquidités, se sont rués en masse sur les cryptomonnaies, propulsant le bitcoin au-delà des 40.000 dollars. Elon Musk, devenu pour un temps l’homme le plus riche[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi