La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    -841,03 (-3,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1147
    -0,0098 (-0,87 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • BTC-EUR

    32 991,65
    -13,11 (-0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    813,93
    -5,57 (-0,68 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

Le Bitcoin a-t-il financé l'attaque sur le Capitole ?

·1 min de lecture

Ceux qui ont assisté en direct à l’assaut sur le Capitole le 6 janvier 2021 par les partisans de Donald Trump sont parfois demeurés sous le choc. Or, certaines informations publiées depuis ont révélé d’inquiétants liens entre des mouvements extrémistes de diverses nations mais aussi, des dons en guise de soutien — et parmi ceux-ci, celui d’un militant français — à des activistes américains d’extrême droite.

Le 8 décembre 2020, un mystérieux donateur a transféré 28,15 Bitcoins (BTC), soit 522.000 dollars à 22 adresses diverses. Or, si l’on en croit l’enquête qu’a menée Chainalysis (et publiée dans le 2021 Crypto Crime Report), plusieurs de ces adresses appartenaient à des activistes d’extrême-droite. Le principal bénéficiaire, Nick Fuentes était présent lors du siège du Capitole : il a reçu 13,5 BTC, soit environ 250.000 dollars. Or, il est apparu que le dénommé Fuentes avait participé à l’élaboration d’une action de protestation à Washington de plusieurs mouvements pro-Trump pour contrer l’élection de Biden et l’avait promue sur des réseaux sociaux.

Parmi les autres destinataires majeurs figuraient également Ethan Ralph, un podcaster de la mouvance « suprématie blanche », VDARE, un site Web américain anti-immigration ou encore Gad, un réseau social alternatif prônant la « libre expression », mais curieusement prisée par une audience extrêmiste. Faut-il en croire que l’opération du 6 janvier avait été planifiée ? On peut raisonnablement le penser.

Le mystérieux donateur français

Quid du fameux donateur français ? Il s’agissait d'un programmeur informatique. Et l’intéressé, Laurent Bachelier, s’était suicidé le lendemain du transfert de ses BTC, soit le 9 décembre 2020, tout en laissant ce message : « La civilisation occidentale est en déclin. Peu importe ce qui se passe après ma disparition. J’ai décidé de donner ma modeste fortune à certaines causes et individus ».

Le président Donald Trump en réunion avec le président français Emmanuel Macron le 3 décembre 2019 pour...
Le président Donald Trump en réunion avec le président français Emmanuel Macron le 3 décembre 2019 pour...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles