La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 993,80
    -64,72 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    14 794,18
    +133,61 (+0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1844
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    34 183,02
    +1 900,33 (+5,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    946,52
    +16,59 (+1,78 %)
     
  • S&P 500

    4 410,83
    +9,37 (+0,21 %)
     

Le Bitcoin s'installe dans la finance américaine

·1 min de lecture

C'est un pari à prendre. Parier sur le bitcoin et autres devises virtuelles est risqué, légalement incertain, mais potentiellement très lucratif. Face à ce dilemme, les géants de Wall Street avancent leurs pions, entre emballement et scepticisme. Le patron de la plus grande banque américaine JPMorgan Chase a un avis tranché sur la question. "Si vous me demandez mon conseil, je vous dirais de ne pas vous en approcher", a asséné fin mai Jamie Dimon lors d'une audition parlementaire. Mais "ce n'est pas à moi de dire aux gens comment dépenser leur argent", a-t-il ajouté. Sa banque étudie actuellement comment aider ses clients à parier sur les cryptomonnaies.

Dopée pendant la pandémie par des boursicoteurs ayant du temps et de l'argent, la valeur de nombreuses devises virtuelles s'est envolée en 2020 et en début d'année. Quelques-uns ont raflé la mise, attirant les envieux. Banques, courtiers et sociétés d'investissement s'empressent de les satisfaire.

Le vénérable gestionnaire d'actifs State Street a ainsi annoncé jeudi la création d'une division dédiée aux actifs numériques. Mercredi, le patron du courtier en ligne Interactive Brokers a de son côté affirmé que ses clients pourraient échanger des cryptomonnaies sur le site d'ici la fin de l'été.

Comme ses concurrents Charles Schwab ou Fidelity, Interactive ne permet pas actuellement de parier directement sur le bitcoin et autres devises virtuelles comme l'ethereum, mais propose des produits financiers liés au bitcoin qui évitent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Nucléaire : suite à un possible risque de fuite, Framatome surveille la centrale EPR chinoise de Taishan
Pour le président du conseil d'administration d'Airbus, "la demande va changer"
Inflation : la BCE “ne semble pas du tout inquiète”
Le patron d'Apple "bluffé" par le travail réalisé par le créateur de Covid Tracker
La somme astronomique qu'il fallait débourser pour accompagner Jeff Bezos dans l'espace

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles