La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 668,24
    -986,35 (-3,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 485,80
    -498,72 (-4,16 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0483
    -0,0072 (-0,68 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 749,28
    -1 268,23 (-4,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,41
    -20,26 (-3,02 %)
     
  • S&P 500

    3 946,39
    -142,46 (-3,48 %)
     

Bitcoin : les divergences de Macron et Le Pen sur les cryptomonnaies

·1 min de lecture
homme faisant un paiement en bitcoin sur internet
homme faisant un paiement en bitcoin sur internet

Les cryptomonnaies n'ont jamais été aussi populaires auprès des Français. D'après une étude (1) réalisée par le cabinet KPMG pour l'Association pour le Développement des Actifs Numériques (Adan), les Français seraient plus nombreux à avoir déjà investi dans les actifs numériques (8%), qu'à détenir des actions en direct (6,7%). Mais rien à faire : cryptos, blockchain, et autres NFT restent à ce jour les grands absents d'une campagne présidentielle en partie éclipsée par le conflit en Ukraine.

Et pourtant, l'enjeu est de taille. Toujours selon l'étude de l'Adan, 8% des sondés considèrent que la position des candidats sur les cryptomonnaies pourrait influencer leur vote. Pour 4% d'entre eux, il s'agirait même d'un sujet décisif. De quoi faire basculer la balance, d'un côté comme de l'autre, à l'heure où les candidats n'ont jamais été aussi proches dans les sondages. Mais alors, que pensent les candidats des cryptomonnaies ?

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Prêt immobilier : à qui profiterait un changement du mode de calcul du taux d'usure ?
- Immobilier : le prix des parkings s'envole en région parisienne... sauf à Paris
- Avis d'impôt 2022 : quand le recevrez-vous ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles