La bourse ferme dans 7 h 47 min
  • CAC 40

    6 448,29
    -121,90 (-1,86 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 054,55
    -76,29 (-1,85 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,42 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1714
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    1 752,20
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    38 271,52
    -3 039,43 (-7,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 118,78
    -106,75 (-8,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,10
    -0,87 (-1,21 %)
     
  • DAX

    15 180,92
    -309,25 (-2,00 %)
     
  • FTSE 100

    6 881,04
    -82,60 (-1,19 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,93 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 063,72
    -857,04 (-3,44 %)
     
  • GBP/USD

    1,3679
    -0,0058 (-0,42 %)
     

Le bitcoin devient monnaie légale au Salvador

·2 min de lecture

Le Salvador devient mardi le premier pays au monde à autoriser le bitcoin comme monnaie légale, à côté du dollar américain, en dépit des fortes réticences au sein de la population et des critiques d'économistes et d'organismes financiers internationaux.

Le Salvador devient mardi le premier pays au monde à autoriser le bitcoin comme monnaie légale, à côté du dollar américain, en dépit des fortes réticences au sein de la population et des critiques d'économistes et d'organismes financiers internationaux.

"Demain (mardi), pour la première fois dans l'histoire, tous les yeux seront braqués sur le Salvador", a claironné lundi dans un tweet le président Nayib Bukele, en annonçant dans la foulée que le pays avait acheté ses premiers 200 bitcoins.

Pour le chef de l'Etat et son gouvernement, le bitcoin permettra aux Salvadoriens d'économiser 400 millions de dollars de frais bancaires lors des envois d'argent par la diaspora, notamment installée aux Etats-Unis, qui représentent 22% du PIB du pays.

Lire aussi

Cependant, plus des deux-tiers des 6,5 millions de Salvadoriens s'opposent pour la première fois à une décision du très populaire président Bukele et disent dans deux sondages distincts vouloir continuer à utiliser exclusivement le dollar américain, la monnaie légale du Salvador depuis 20 ans.

"Ce bitcoin, c'est une monnaie qui n'existe pas, c'est une monnaie qui ne va pas profiter aux plus pauvres, mais aux plus riches. Qui, étant pauvre, peut investir alors qu'il a à peine de quoi manger ?", s'enflamme José Santos Melara, un vétéran de la guerre civile qui a déchiré le Salvador de 1980 à 1992, et qui a manifesté vendredi contre la crytomonnnaie.

"Sans consultation"

"Ce sont des décisions (prises) sans consultation par ce gouvernement et les parlementaires (...) les gens ne voient pas en quoi elles auront un impact positif pour changer de manière significative leurs conditions de vie", juge la directrice des sondages de l'Université centraméricaine (UCA) Laura Andrade.

Selon l'UCA, 65,2% de la population n'est pas intéressée par le téléchargement du porte-monnaie électronique "Chivo" ("Super", en langage familier) nécessaire pour effectuer des transactions de la vie quotidienne en bitcoins, malgré les 30 dollars de bie[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles