La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 792,67
    -323,73 (-0,92 %)
     
  • Nasdaq

    14 780,53
    +19,24 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1843
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    33 667,25
    +1 058,46 (+3,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    977,06
    +50,30 (+5,43 %)
     
  • S&P 500

    4 402,66
    -20,49 (-0,46 %)
     

Le Bitcoin (BTC) a-t-il enfin touché son point bas ?

·1 min de lecture

Comme pour n’importe quel actif après une forte chute, la volonté d’anticiper le point bas ou bottom est légitime… mais difficile. L’expression “on n’attrape pas un couteau qui tombe” reste une expression bien connue sur les marchés financiers. Mais pour les cryptomonnnaies et notamment la principale d’entre elles, le Bitcoin, le couteau ne tombe plus. Est-ce pour autant le signal d’un point bas ? Le Bitcoin évolue globalement dans une zone latérale comprise entre 30.000 et 40.000 dollars depuis mi-mai soulevant légitimement la question de la formation d’une zone basse après une chute de 55% depuis le sommet historique proche des 65.000 dollars.

A ce stade de la formation graphique, il est encore difficile de conclure à un bottom. Rien n’oblige un actif dans un canal de consolidation à ressortir par le haut après une forte chute. Certaines phases latérales sont simplement des figures de “continuation” de tendance, c’est-à-dire des phases de consolidation avant reprise de tendance baissière. Il faut donc plus de conditions pour que l’hypothèse d’un point bas commence à émerger. Tout d’abord que l’actif concerné soit moins sensible aux mauvaises nouvelles.

>> À lire aussi - Les 10 questions les plus posées sur le Bitcoin

Or depuis plusieurs mois le flux de nouvelles est particulièrement négatif pour les cryptodevises : durcissement du ton des régulateurs dans plusieurs zone économiques importantes notamment les Etats-Unis, mesures radicales en Chine concernant le minage et la promotion (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’EuroFighter assemblé en Suisse ? La proposition d’Airbus pour décrocher le contrat à 5,5 milliards d’euros
Crédit Agricole “profite de la remontée des taux” : le conseil Bourse du jour
Écologie : “les entreprises sont les mieux placées pour changer le monde”
Le dollar a-t-il touché le fond ?
Boeing 737 MAX, Airbus A321neo… United Airlines sur le point de passer une commande géante ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles