La bourse est fermée

Le Bitcoin atteint la barre des 7.000 dollars !

Le Bitcoin atteint la barre des 7.000 dollars !

Moins d'un mois après avoir franchi la barre des 5.000 dollars, le Bitcoin a touché les 7.000$ ce jeudi matin ! La crypto-monnaie est portée depuis le début de la semaine par l'annonce du CME Group (Kuala Lumpur: 7018.KL - actualité) , le plus important marché à terme du monde, du lancement prochain de contrats de futures sur la monnaie virtuelle.

Cette plate-forme, dont le lancement est prévu dans le courant du quatrième trimestre 2017, apportera le premier cadre réglementé pour des crypto-monnaies...

Mise en garde

Ce lancement n'est toutefois pas du goût de tous les acteurs de la place financière à l'image de Themis Trading. La firme de courtage basée dans le New Jersey affirme qu'avec cette annonce le CME cède à la demande des clients qui veulent échanger du Bitcoin, même si le CME sait que les échanges sur lesquels ils fondent leur indice Bitcoin sont discutables.

"Nous pensons que le CME sait que le marché sous-jacent du Bitcoin est très suspect. Nous pensons qu'ils savent que les échanges de Bitcoins ont été soumis à de nombreux cas de fraude et de vol au cours des dernières années ", explique la firme de courtage dans un billet repris par Bloomberg.

Large public

Themis Trading craint que la Commodity Futures Trading Commission (le régulateur américain) approuve la création de futures sur le Bitcoin, car cela ouvrirait la porte à la création d'ETF (fonds négociés en bourse) et permettrait à un plus large public d'avoir accès à la monnaie virtuelle. Dans ce cas, "les ETF seraient enfouis dans de nombreux portefeuilles qui ne tolèrent pas le risque de négocier un actif qui n'est pas réglementé".

La maison de courtage n'est pas la seule à appeler à la prudence. Les dirigeants des plus grands établissements financiers américains ont également mis en garde contre le phénomène. Jamie Dimon, le PDG de JPMorgan (London: JPIU.L - actualité) , est un des plus virulents. Le dirigeant a plusieurs fois décrié le Bitcoin, allant même jusqu'à ...