La bourse ferme dans 3 h 32 min
  • CAC 40

    5 782,95
    -0,46 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 351,47
    +2,87 (+0,09 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9636
    -0,0052 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 647,20
    -8,40 (-0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    19 585,19
    -413,88 (-2,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    432,42
    -12,11 (-2,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,20
    -0,54 (-0,69 %)
     
  • DAX

    12 282,94
    -1,25 (-0,01 %)
     
  • FTSE 100

    6 971,21
    -47,39 (-0,68 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • GBP/USD

    1,0771
    -0,0085 (-0,78 %)
     

BioVaxys annonce l'achèvement de la synthèse de son candidat-vaccin panviral et le lancement d'une étude in vivo sur les animaux

VANCOUVER, Colombie-Britannique, 8 septembre 2022 /PRNewswire/ -- BioVaxys Technology Corp. (CSE: BIOV) (FRA: 5LB) (OTCQB: BVAXF) (« BioVaxys » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui que Millipore-Sigma, le fabricant sous contrat de son programme de vaccins viraux précliniques, a terminé la bioproduction du BVX-1021 et le criblage d'endotoxines avec libération de lots à partir du BVX-1021, le vaccin de la Société contre le SARS-CoV, qui est utilisé dans le cadre de la collaboration avec l'Ohio State University (« OSU ») pour mettre au point un vaccin pan-sarbecovirus. La prochaine étape consiste à mesurer le développement d'anticorps neutralisants contre les sarbecovirus après l'immunisation des animaux à l'étude avec le BVX-1021, suivie de l'administration d'un vaccin contre le SRAS-CoV-2 — dans ce cas-ci avec le BVX-0320, le candidat-vaccin contre la COVID-19 de la Société.

BIOVAXYS_Logo
BIOVAXYS_Logo

En juin, la Société a révélé que les rendements de la protéine recombinante SARS-1 obtenus d'un fournisseur chinois pour la bioproduction du BVX-1021 contenaient un agrégat de protéines naturelles en plus de la protéine SARS-1. Bien qu'il soit peu probable qu'il y ait eu une incidence sur les études sur les anticorps neutralisants, la Société a jugé prudent de synthétiser le BVX-1021 à l'aide d'un nouveau lot de protéine recombinante SARS-1 du fournisseur qui a éliminé l'agrégat de protéines « parasites ». Une éclosion de COVID-19 en août chez un fournisseur des réactifs nécessaires pour le contrôle de la qualité et l'assurance de la qualité définitifs a entraîné un court retard dans la diffusion finale du BVX-1021.

Le BVX-1021 fait l'objet d'un projet de recherche collaboratif continue entre l'OSU et BioVaxys. Cette étude évalue la nouvelle approche employée par la Société afin de développer un « vaccin universel » capable de traiter un large éventail de sarbecovirus. Il s'agit d'une famille de virus qui comprend le SRAS-CoV-2 et les variants émergents, le SRAS-CoV-1, ainsi qu'un large éventail d'autres virus zoonotiques potentiellement dangereux. La collaboration, qui a commencé plus tôt cette année, évalue la combinaison de BVX-0320 et BVX-1021 de BioVaxys dans un modèle de cobaye. Les principaux paramètres de l'étude sont le développement d'anticorps neutralisant le virus vivant SRAS-CoV-2 et d'autres sarbecovirus, y compris les coronavirus liés au SRAS provenant de la chauve-souris et du pangolin.

De nombreuses souches du SRAS proviennent des chauves-souris, et plusieurs souches, précurseurs probables du SRAS-CoV-1 (« SARS-1 »), ont été découvertes chez la civette palmiste (Journal of Virology. 84 (6): 2808–19, 2010). Si des anticorps neutralisants sont présents dans le modèle animal, cela suggèrerait fortement que le BVX-1021 produit une réponse immunitaire supplémentaire à l'ensemble des sarbecovirus chez les personnes entièrement vaccinées contre la COVID-19 ainsi que chez celles qui ont une immunité naturelle.

Kenneth Kovan, président et directeur de l'exploitation de BioVaxys, déclare : « Maintenant que le BVX-1021 a été synthétisé à l'aide de la protéine purifiée SARS1, l'OSU est en mesure de terminer les études sur les anticorps neutralisants. À moins de circonstances imprévues, nous prévoyons de recevoir les données de l'étude en septembre. »

À propos de BioVaxys Technology Corp.

Basée à Vancouver, BioVaxys Technology Corp. (www.biovaxys.com) est une société de biotechnologie en phase clinique, enregistrée en Colombie-Britannique, qui développe des plateformes de vaccins viraux et oncologiques, ainsi que des immunodiagnostics. La Société fait progresser les vaccins contre le SRAS-CoV-2, le SRAS-CoV-1 et un vaccin contre le pan-sarbecovirus basé sur sa technologie de protéine virale hapténisée, et prévoit un essai clinique de son vaccin cellulaire autologue hapténisé, utilisé en combinaison avec des inhibiteurs de point de contrôle anti-PD1 et anti-PDL1 qui sera initialement développé pour le cancer de l'ovaire de stade III/stade IV. Le CoviDTH® est également en cours de développement. Il s'agit d'un diagnostic permettant d'évaluer la présence ou l'absence d'une réponse immunitaire des lymphocytes T au SRAS-CoV-2, le virus responsable de la COVID-19. BioVaxys possède deux brevets américains délivrés et de multiples demandes de brevets américains et internationaux liés à ses vaccins contre le cancer, ses vaccins antiviraux et ses technologies de diagnostic. Les actions ordinaires de BioVaxys sont cotées à la CSE sous le symbole « BIOV » et se négocient à la Bourse de Francfort (FRA: 5LB) et aux États-Unis (OTCQB: BVAXF).

AU NOM DU CONSEIL D'ADMINISTRATION
Signé « James Passin »

James Passin, PDG
+1 646 452 7054

Relations avec le gouvernement et les médias

JB&A, Inc.
Davin Shinedling
davin@jennibyrne.com
+1 (647) 991-6447

Mises en garde concernant les informations à caractère prospectif

Ce communiqué de presse contient certaines « informations à caractère prospectif » et « déclarations à caractère prospectif » (collectivement, « les déclarations prospectives ») au sens de la législation canadienne et américaine applicable en matière de valeurs mobilières (incluant la loi United States Private Securities Litigation Reform Act of 1995). Toutes les déclarations, autres que les déclarations de données historiques, incluses dans le présent communiqué de presse, sans aucune limitation, notamment les déclarations relatives aux performances opérationnelles ou financières futures de la Société, sont des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives sont souvent, mais pas toujours, reconnaissables à l'emploi de termes tels que « s'attend à », « anticipe », « croit », « a l'intention de », « estime », « potentiel », « possible » et d'expressions similaires, ou de déclarations selon lesquelles des événements, des conditions ou des résultats « se produiront », « pourront », « pourraient » ou « devraient » se produire ou être atteints. Les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse concernent, entre autres, l'achèvement de l'étude sur le modèle animal, l'approbation réglementaire d'une étude de phase I de son candidat-vaccin BVX-1021 chez l'homme et le développement global des vaccins de BioVaxys, y compris tout vaccin protéique hapténisé contre le SARS-CoV ou le SRAS-Cov-2. Rien ne garantit que ces déclarations s'avéreront exactes, et les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus dans ces déclarations prospectives.

Ces déclarations prospectives reflètent les croyances, les opinions et les projections à la date à laquelle elles sont faites et sont basées sur un certain nombre d'hypothèses et d'estimations, principalement l'hypothèse que BioVaxys réussira à développer et à tester des vaccins, qui, bien que considérées comme raisonnables par la Société, sont soumises intrinsèquement à des incertitudes et des contingences commerciales, économiques, concurrentielles, politiques et sociales importantes, y compris, principalement mais sans s'y limiter, le risque que les vaccins de BioVaxys ne se révèlent pas efficaces et/ou ne reçoivent pas les autorisations réglementaires requises. En ce qui concerne l'activité de BioVaxys, il existe un certain nombre de risques qui pourraient affecter le développement de ses produits biotechnologiques, y compris, sans s'y limiter, le besoin de capitaux supplémentaires pour financer les essais cliniques, son manque d'historique d'exploitation, l'incertitude quant à la possibilité pour ses produits de mener à bien le processus long, complexe et coûteux des essais cliniques et de l'approbation réglementaire pour l'approbation des nouveaux médicaments nécessaires à l'autorisation de mise sur le marché, l'incertitude quant à la possibilité de développer son immunothérapie vaccinale à base de cellules autologues pour obtenir des produits sûrs et efficaces et, si c'est le cas, si ses vaccins seront acceptés commercialement et s'ils seront rentables, les dépenses, les retards, les incertitudes et les complications rencontrés généralement par les entreprises biopharmaceutiques en phase de développement, les obligations financières et de développement dans le cadre d'accords de licence afin de protéger ses droits sur ses produits et ses technologies, l'obtention et la protection de nouveaux droits de propriété intellectuelle et l'absence de contrefaçon à l'égard de tiers, ainsi que sa dépendance à l'égard de la fabrication par des tiers.

La Société décline toute responsabilité quant à la mise à jour des déclarations prospectives de convictions, d'opinions, de projections ou d'autres facteurs, si elles venaient à changer, sauf si la loi l'exige.

Logo: https://mma.prnewswire.com/media/1430981/BIOVAXYS_Logo.jpg