La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 646,73
    +615,36 (+1,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

BioVaxys élargit son portefeuille de propriété intellectuelle concernant la demande de marque commerciale déposée pour le diagnostic CoviDTH

·7 min de lecture

Demande d'enregistrement de marque commerciale déposée pour la plateforme vaccinale et de diagnostic du cancer CoviDTH®. La couverture du brevet a été élargie pour inclure MAINTENANT plus de 12 types de tumeurs

VANCOUVER, Colombie-Britannique, 29 avril 2021 /PRNewswire/ -- BioVaxys Technology Corp. (CSE : BIOV) (FRA : 5LB) (OTC : BVAXF) (« BioVaxys » ou « la société »), leader mondial des vaccins antigéniques haptenisés pour des applications antivirales et anticancéreuses, a annoncé aujourd'hui qu'elle a déposé auprès de l'Office américain des brevets et des marques (« USPTO ») une demande d'intention d'utilisation pour enregistrer la marque CoviDTH®, son nouveau diagnostic de réponse immunitaire des cellules T disponible pour le SRAS-CoV-2.

BioVaxys Logo
BioVaxys Logo

Kenneth Kovan, PDG de BioVaxys, a déclaré : « À mesure que nous nous rapprochons du marché, nous devons enregistrer une marque qui soit descriptive, facile à retenir et défendable. CoviDTH® est une marque idéale car elle combine les lettres DTH, ou hypersensibilité retardée, le mécanisme qui sous-tend notre diagnostic de la réponse immunitaire des cellules T, avec Covid-19. »

Dans le cadre d'une autre action visant à renforcer son portefeuille de propriété intellectuelle, BioVaxys a élargi la couverture des brevets pour sa plateforme vaccinale à antigène tumoral bihaptène en déposant une demande de brevet international par le biais du Traité de coopération en matière de brevets (« PCT ») avec des réclamations supplémentaires pour le cancer du col de l'utérus. Outre le cancer du col de l'utérus et de l'ovaire, les demandes de brevet pour la plateforme de vaccins anticancéreux de BioVaxys concordent avec les plans de développement de vaccins anticancéreux et incluent d'autres cibles de cancer gynécologique telles que les cancers de l'utérus, du vagin, de la vulve et de l'endomètre. Parmi les autres cibles tumorales d'intérêt commercial traitées par ses demandes de brevet figurent le mélanome, le cancer du poumon, le carcinome des cellules rénales, le cancer du pancréas, le cancer colorectal, le cancer du sein et la leucémie.

Une demande internationale PCT, qui est un traité sur les brevets comptant plus de 150 pays membres, permet de demander simultanément la protection par brevet d'une invention dans un grand nombre de pays en déposant une seule demande de brevet « internationale » au lieu de déposer plusieurs demandes différentes de brevet au niveau national ou régional. En mars 2021, BioVaxys est entré dans la phase nationale avec sa demande de brevet pour sa plateforme d'antigène tumoral bihaptène afin d'obtenir une protection par brevet étendue sur les principaux marchés pharmaceutiques des États-Unis, de l'Union européenne (y compris le Royaume-Uni et la Turquie), de l'Australie, du Canada, de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Russie, du Brésil et de la Corée du Sud.

La continuité d'une demande de brevet de la part de BioVaxys pour un vaccin contre le cancer du col de l'utérus est liée à son partenariat avec Procare Health Iberia basée à Barcelone, en Espagne, qui comprend le développement clinique commun à la plateforme vaccinale d'antigène bihaptène de BioVaxys pour le cancer des ovaires, le cancer du col de l'utérus et le virus du papillome humain (« VPH »), ainsi que le droit de premier refus pour la commercialisation par BioVaxys aux États-Unis du gel vaginal de Procare Health, Papilocare™, le premier et unique produit au monde capable de prévenir et de traiter les lésions cervicales dépendantes du VPH.

À propos de BioVaxys Technology Corp.

Située à Vancouver,BioVaxys Technology Corp. est une jeune entreprise de biotechnologie, enregistrée en Colombie-Britannique, qui développe des plateformes de vaccins antiviraux et contre le cancer, ainsi que des diagnostics immunologiques. La société souhaite développer un vaccin contre le SRAS-CoV-2 en se fondant sur sa technologie de protéine virale hapténisée, et prévoit un essai clinique portant sur son vaccin autologue à base de cellules hapténisées utilisé conjointement avec des inhibiteurs de point de contrôle anti-PD1 et anti-PDL-1 qui seront d'abord mis au point pour le cancer des ovaires. Un diagnostic est également en cours de développement pour évaluer la présence ou l'absence d'une réponse immunitaire des cellules T au SARS-CoV-2, le virus qui provoque la COVID-19. BioVaxys a déposé deux brevets américains et deux demandes de brevet liées à son vaccin contre le cancer. Des demandes de brevet sont en cours d'examen concernant son vaccin contre le SARS-CoV-2 (COVID-19) et ses technologies diagnostiques. Les actions ordinaires de BioVaxys sont cotées au CSE sous le symbole boursier « BIOV » et se négocient à la Bourse de Francfort (FRA : 5LB) et US OTC : BVAXF.

Mise en garde concernant les informations à caractère prospectif

Ce communiqué de presse contient certaines « informations à caractère prospectif » et « déclarations à caractère prospectif » (collectivement « les déclarations prospectives ») au sens de la Loi canadienne et américaine de 1995 portant sur la réforme des contentieux en matière de valeurs mobilières (United States Private Securities Litigation Reform Act of 1995). Toutes les déclarations autres que les déclarations de données historiques incluses dans le présent communiqué de presse, sans aucune limitation, celles concernant la situation financière de la Société pour les opérations futures, sont des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives sont souvent, mais pas toujours, reconnaissables à l'emploi de termes tels que « s'attend à », « prévoit », « croit », « a l'intention de », « estime », « éventuel », « possible » et d'expressions similaires, ou de déclarations selon lesquelles des événements, des conditions ou des résultats « se produiront », « peuvent », « pourraient » ou « devraient » se produire ou être atteints. Les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse concernent, entre autres, la réalisation de l'étude sur le modèle murin, l'approbation réglementaire d'une étude de phase I portant sur son vaccin candidat BVX-0320 chez l'homme et l'ensemble du développement des vaccins de BioVaxys, y compris tout vaccin protéique hapténisé contre le SRAS-CoV-2. Rien ne garantit que ces déclarations s'avèrent exactes, et les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux contenus explicitement ou implicitement dans ces déclarations prospectives.

Ces déclarations prospectives reflètent les croyances, opinions et prévisions à la date à laquelle les déclarations sont faites et sont fondées sur un certain nombre d'hypothèses et d'estimations, principalement l'hypothèse que BioVaxys réussira à développer et à tester des vaccins, qui, bien qu'elle soit considérée comme non négligeable par la Société, sont intrinsèquement soumises à d'importantes incertitudes et contingences commerciales, économiques, concurrentielles, politiques et sociales, y compris, entre autres, le risque que les vaccins de BioVayxs ne se montrent pas efficaces ou ne reçoivent pas les approbations réglementaires requises. En ce qui concerne l'activité de BioVaxys, il existe un certain nombre de risques qui pourraient affecter le développement de ses produits biotechnologiques, comprenant, entre autres, le besoin de capitaux supplémentaires pour financer les essais cliniques, son manque d'expérience, l'incertitude quant à savoir si ses produits clôtureront le long, complexe et coûteux processus d'essai clinique et d'approbation réglementaire en vue de faire approuver de nouveaux médicaments nécessaires à l'autorisation de mise sur le marché, l'incertitude quant à savoir si son immunothérapie cellulaire autologue peut être développée pour obtenir des produits efficaces et sans danger et, si oui, si ses produits vaccinaux seront commercialement acceptés et rentables. Il existe également des risques pouvant affecter les dépenses, les retards, les incertitudes et les complications généralement rencontrés par les entreprises biopharmaceutiques en phase de développement, les obligations financières et de développement dans le cadre d'accords de licence afin de protéger ses droits sur ses produits et ses technologies, l'obtention et la protection de nouveaux droits de propriété intellectuelle, la prévention des risques causés à des tiers et de leur dépendance à l'égard des produits fabriqués par des tiers.

La Société décline toute responsabilité quant à la mise à jour des déclarations prospectives fondées sur les croyances, opinions, prévisions ou autres facteurs, dans l'éventualité d'un possible changement, sauf si la loi l'exige.

AU NOM DU CONSEI

Signé « James Passin »

James Passin, PDG

+1 646 452 7054

Contacts pour les médias BioVaxys Technology Corp.

Nikita Sachdev

Luna Relation Publique

info@lunapr.io

Logo : https://mma.prnewswire.com/media/1430981/BIOVAXYS_Logo.jpg